NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI d’Auguste

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE : 

            Mes parents étaient religieux et allaient à l’église chaque semaine. J’avais une foi profonde, respectueuse en Dieu, je tirais force et lumière de cette croyance quand tout le reste échouait. Cette foi s’est renforcée, cependant, lorsque le récit qui suit, qui n’est pas imaginé mais une expérience réelle, a eu lieu, ce n’était pas juste une expérience résultant du fait que le cerveau était en train de subir un processus de «mise hors service » dans la mort ; tout comme on est conscient de la différence entre l’état de rêve et d’éveil, on est conscient de la différence entre l’état de rêve et l’EMI. Il a été pénible de mettre par écrit cette EMI car son souvenir était et continue d’être tellement vif. Quand j’ai relaté l’EMI à ma mère et à ma marraine Lynn Arendt, elles l’ont rejetée comme n’étant qu’un simple rêve. Les récits d’EMI n’étaient pas alors largement publiés ; étant enfant, je n’avais jamais eu connaissance d’aucun récit d’EMI.

En octobre 1978, je me suis alité car je me sentais étourdi ; mon cœur s’est arrêté. Tout à coup, je me suis senti emporté très rapidement dans une obscurité totale vers l’entrée d’un tunnel tumultueux, ses parois reflétaient la couleur bleue fluo que mon corps non corporel émettait. J’avais toujours toutes mes facultés et sensations. Le sentiment que j’éprouvais, c’est que les liens qui m’unissaient au monde terrestre avaient été coupés. Un bourdonnement bas et régulier a empli ce passage étroit, le son provenait non des murs mais de moi-même. En tant que sourd profond, entendre ce son était magnifique car il apportait du réconfort comme l’eut fait la voix d’une mère pour un enfant. Assez bizarrement, bien que je n’ai pas eu de membres et que je volais tel un colibri, je n’étais pas effrayé. J’étais juste une lumière scintillante.

En y repensant, étant donné que je me trouvais dans une autre dimension, il devait logiquement découler que je ne sois pas sous la même forme. C’était comme si j’avais abandonné l’encombrant corps terrestre et que j’étais dans une forme naturelle, libre qui n’est pas humaine. Tandis que je continuais à progresser d’instinct dans le tunnel agité qui allait dans toutes les directions, haut, bas, d’un côté sur l’autre, le bourdonnement de mes ailes tel celui d’un colibri était le seul son. Une forte Lumière scintillante au bout du tunnel tumultueux a de plus en plus submergé l’obscurité du tunnel, ainsi que la lumière bleue fluo que les parois réfléchissaient vers moi.

A la vue de la Lumière (forme d’énergie) qui a mu en moi des sentiments instinctifs tels que je suis incapable de les décrire en mots, des êtres de lumière scintillante, membres de la famille et amis décédés, sont apparus tout à coup sur le bord du passage agité afin de m’Accueillir avec enthousiasme. Leurs personnalités extravagantes rejaillissaient sur leurs visages brillants, bleu fluo et blanc ; la communication se faisait par télépathie. Des voix désincarnées m’ont Accueilli, remuant mes émotions car j’entendais normalement comme une personne entendante. J’ai commencé à voir des bulles transparentes flottant dans les parois du tunnel sombre, celui-ci s’illuminait de plus en plus tandis que je m’approchais de la Lumière blanche, scintillante au bout du passage. Ces bulles flottantes qui bougeaient dans les murs du tunnel avaient l’apparence de fenêtres tridimensionnelles, ou d’écrans de réalité virtuelle, c’étaient des instantanés de ma vie. Même dans la mort, je n’avais pas perdu mes souvenirs et mes sentiments.

En voyant cette Lumière scintillante qui est indescriptiblement belle, j’ai eu une révélation. Cette Lumière n’est pas, au sens le plus strict, « Dieu » dans l’acception traditionnelle des écritures de différentes religions, y compris le Christianisme. Cette Lumière qui est une forme d’énergie, est l’agrégation d’une grande multitude d’âmes immortelles de tous les règnes de la vie, par exemple : les plantes, les mammifères, les poissons et elle est collectivement une force vitale. Cette Lumière est une force vitale origine de toute vie, ce n’est ni une entité unique, car chaque âme immortelle fait partie de « Dieu », ni de multiples entités, car chaque âme immortelle n’est qu’une partie de l’entité collective (cette Lumière est au sens large un « Dieu » unique qui siège sur un trône au paradis et qui récompense ou punit les âmes). Sans cette force vitale (forme d’énergie) il n’y a pas de vie sur terre, ou sur une quelconque planète habitable dans l’univers. La question : « Dieu est-il mort ? » est fréquemment posée. N’est-ce pas égocentrique de croire que l’homme continue à maintenir qu’il a été créé par Dieu à son image, alors que l’univers peut déborder de vie ? Que Dieu a envoyé les Commandements uniquement pour l’homme ? Ceux qui sur terre recherchent « Dieu » le font en vain, parce qu’ils l’ont déjà trouvé : eux-mêmes ; Les hommes ont juste à regarder en eux-mêmes pour trouver un sens ou une foi religieuse et par voie de conséquence trouver que Dieu existe (la Lumière), sur un trône au paradis, punissant ou récompensant les âmes.

Tandis que je poursuivais mon chemin quasiment à la fin du tunnel tourmenté, en direction de la Lumière dont je savais instinctivement qu’elle était ma patrie, j’ai entendu une voix familière, mais désincarnée, qui derrière moi m’appelait. Peut-être était-ce la voix de Brickie, ma grand-mère maternelle, qui faisait partie des visages transparents, brillant en bleu fluo et blanc et que j’avais vus brièvement. Très à regret, je me suis arrêté, comme un colibri volant sur place, afin de voir qui m’appelait. Personne ne m’a arrêté, en fait c’est moi qui, à contre cœur, ai consenti à stopper. Une force invisible, sous la forme d’une ombre, m’a entraîné très puissamment et rapidement dans le tunnel et de nouveau dans mon corps. Mon trajet vers la Lumière transcendante s’était déroulé au ralenti en comparaison de ce voyage de retour. Quand mon âme est entrée dans le corps terrestre, qui n’est rien de plus qu’un gant mal ajusté, elle vibrait. J’ai momentanément été dans la confusion quand j’ai rouvert les yeux.

Bien que je ne sache pas ce qu’est le dessein de ma vie, je sais que je ne peux quitter cette vie avant de l’avoir accompli, quoi qu’il m’ait été assigné de réaliser dans cette vie. Je soupçonne que la vie est un processus d’apprentissage, un processus d’évolution de l’âme. Ma vie, comme celle des autres, est une expérience non seulement de bonheur, mais de frustration, de solitude, de déception, d’isolement et de sentiment d’infériorité. Je pense que la Terre pourrait être un endroit d’enseignement pour des êtres d’énergie lumineuse égarés. Suite à cette EMI, j’ai développé un plus grand enthousiasme pour la vie ; d’autre part, ma conviction religieuse est plus forte. Certains voient la religion comme  n’étant rien de plus que le corps des codes juridiques et des normes sociales antiques créés par l’homme pour régir la société ; cependant, mon avis est que la plupart des religions du monde possèdent bien un fond de vérité, car elles ont un ligne commune. Je ne crains pas la mort, elle n’est que la phase naturelle de mon passage du corps physique et néanmoins encombrant, vers une forme d’énergie immortelle (lumière scintillante). Je suis plus conscient de l’importance de la famille et des amis, car par le biais des efforts altruistes, nos âmes évoluent. C’est par notre propre évolution, ou rites de passage, que nous aiderons les autres à évoluer. 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’affecter ? Non

L’expérience était-elle difficile à exprimer avec des mots ? Oui

Qu’est-ce qui dans l’expérience la rend difficile à transmettre ? Comme je n’ai jamais eu connaissance de récits d’EMI dans mon enfance, j’ai été incapable d’expliquer mon expérience de façon satisfaisante.

Au moment de l’expérience y avait-il une situation menaçant votre vie ? Oui

Décrivez : arrêt des fonctions cardiaques

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? J’étais totalement conscient et lucide.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? Absolument pas.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Oui

Décrivez votre apparence ou forme hors de votre corps : j’étais simplement une lumière scintillante.

Quelles émotions avez-vous éprouvées pendant l’expérience ? Pendant l’expérience j’ai ressenti du bonheur.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Etant sourd profond, j’entendais néanmoins un bourdonnement régulier et j’étais en mesure de converser avec d’autres personnes (parents décédés).

Etes-vous passé(e) dans ou à travers un tunnel ou un espace fermé ? Oui

Décrivez : j’ai traversé un tunnel sombre, noir et tumultueux. Une lumière bleue fluo était reflétée vers moi par les parois du tunnel. Je suppose qu’étant une lumière scintillante, la source de cette lumière c’était moi.

Avez-vous vu une lumière ? Oui

Décrivez : j’ai vu une forme d’énergie qui a remué en moi des sentiments instinctifs.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Oui

Décrivez : j’ai vu les visages transparents, brillant en bleu fluo et blanc, de parents décédés.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Oui

Décrivez : il y avait des bulles qui flottaient en bougeant dans les parois du tunnel, elles avaient l’apparence de fenêtres tridimensionnelles, ou d’écrans de réalité virtuelle. C’était des instantanés de moments de ma vie. Même dans la mort, je n’ai pas perdu mes souvenirs et mes sentiments.

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? pas de réponse

Décrivez : l’EMI implique une autre dimension.

Avez-vous vécu une modification de l’espace ou du temps ? Oui

Décrivez : comme l’EMI implique une autre dimension, il y a modification de l’espace et du temps.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un but et / ou à un ordre de l’univers ? Oui

Décrivez : se référer à la réponse à la question 4, qui donne une description de l’EMI.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Non

Décrivez : en entrant dans le tunnel, j’avais rompu tout lien avec la Terre.

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou conscient(e) d’une décision de retour au corps ? Non

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Oui

Décrivez : j’ai eu un enthousiasme plus grand pour la vie.

A la suite de l’expérience, votre attitude et vos croyances ont-elles changé ? Oui

Décrivez : l’EMI a influencé ma vision de la religion.

L’expérience a-t-elle affecté vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? Je suis plus conscient de l’importance de la famille et des amis, car par le biais des efforts altruistes, nos âmes évoluent. C’est par notre propre évolution, ou rites de passage, que nous aiderons les autres à évoluer.

Avez vous partagé cette expérience avec d’autres personnes ? Oui

Décrivez : il y a eu des réactions diverses. Certains ont été sceptiques et n’ont pas été influencés, d’autres ont accepté mon témoignage comme une confirmation de leur croyance religieuse.

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? Suite à l’expérience j’ai éprouvé des émotions variées. Bien que j’aie eu un plus grand enthousiasme pour la vie, j’étais aussi en colère de n’avoir pas participé à la décision du retour sur Terre.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? La meilleure partie a été de voir la Lumière. La pire partie, bien que brève, a été le retour sur Terre.

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? Veuillez vous référer à la réponse à la question 4, qui donne une description de l’EMI.

Votre vie a-t-elle changé spécifiquement en conséquence de cette expérience ? Oui

Décrivez : comme je suis plus conscient de l’importance de la famille et des amis, mes relations ont changé.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Non

Expliquez : bien que l’expérience se soit produite il y a 22 ans, je peux nettement me souvenir des détails. Cependant, les mots seuls ne peuvent décrire correctement l’expérience.

Merci de proposer toute vos suggestions afin d’améliorer le questionnaire de www.nderf.org : La question que vous souhaitez aborder est délicate. Par conséquent, il est important que les personnes recevant cette enquête comprennent :

a)     le but de l’enquête,

b)     qui recevra les résultats,

c)     qui mène cette enquête et qui la supervise,

d)     comment les résultats seront utilisés, ainsi que qui obtiendra les résultats et quand ces résultats seront disponibles. 

Par conséquent, je suggère que vous développiez ces considérations en intégrant un court paragraphe de présentation au début de l’enquête. Ceci constitue le type de sujets qu’un comité pour la protection des droits de l’homme exigerait.