NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI d'Aubaud V

DESCRIPTION DE L’EXPÉRIENCE: 

      C'était la nuit, je dormais et faisais des cauchemards habituels à coté de mon compagnon.

J'ai été réveillé par un violent hoquet.

J'avais alors du mal à percevoir ma chambre, je ne comprenais pas. J'étais dans le brouillard, j'avais mal à la tête. 

Puis mon corp s'est refroidi, j'ai eu l'intime convition que j'allais mourir, j'étais sereine. Je me suis mise sur le coté, les bas sur le ventre et j'ai attendu calmement. 

Une vague d'Amour extraordinaire a envahi ma conscience, j'ai vu en couleur ma petite soeur que je laissais donc, ai fait une prière pour elle, et puis ce fut le néant le point et l'infini l'intemporalité le rien je suis revenue quand le médecin est arrivé. Je l'ai entendu dire que j'étais dans le coma et appeler les pompiers.

Puis après ce fut une autre histoire, bien moins drole celle-ci . 

Des médicaments ou des substances ont-ils pu affecter l’expérience? Non

Ce type d’expérience était-il difficile à décrire avec des mots?     Oui,    apres, je me suis retrouvée seule d'une part, d'autre part, j'ai peine à raconter mon vécu car je ne connais psa d emots pour le faire. cela touche des concepts dont je n'ai pas encore entendu parler 

Au moment de l’expérience y avait-il une situation menaçant votre vie? Non 

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience?   c'était un état d'hyper lucidité j'avais même l'impression d'être le monde, d'avoir la conscience du tout, d'avoir enfin compris le Tout 

D’une manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve?   pas du tout un reve mais d'un réalisme imparable 

Avez-vous vécu une séparation entre votre conscience éveillée et votre corps physique?            Non 

Quelles émotions avez-vous ressenties durant l’expérience?  un amour ineffable, une euphorie, et le reste n'était qu'intellectuel 

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels?  pas de son pas de bruits inhabituels 

Êtes-vous passé dans ou à travers un tunnel ou une enceinte? Non 

Avez-vous vu une lumière?        Non 

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres?   Non 

Avez-vous passé en revue les événements de votre vie? Oui, j'ai pris conscience de la force de l'amour 

Avez-vous observé ou entendu quoi que ce soit, concernant des gens ou des événements, qui ait pu être vérifié par la suite?  Non 

Avez-vous vu ou visité des dimensions, endroits ou plans de grande beauté ou particuliers?            Non

Avez-vous vécu une altération du temps et de l’espace?
  Oui,   l'abscence de temps de dimention 

Avez-vous l’impression d’avoir eu accès à une connaissance particulière, reliée à un ordre ou à un but universel?         Oui,   c'est là où jene trouve pas les mots 

Avez-vous été conscient d’événements futurs?       Non 

Étiez-vous impliqué ou conscient d’une décision concernant votre retour à votre corps?  Non 

Avez-vous reçu des dons psychiques, paranormaux ou autres que vous n’aviez pas avant l’expérience?           Oui,  mais c'est parti àprès ma première grossesse j'avais des flash sur le futur télépatie avec mes proches 

À la suite de l’expérience, votre attitude et vos croyances ont-elles changé?   Oui,   je suis devenue athée, mais je crois à la bonté infinie de l'homme 

Comment cette expérience a-t-elle affecté vos relations? Votre vie quotidienne? Votre pratique religieuse? Votre choix de carrière?     j'ai plus de compation, d'empathie, de patience, d'amour pour mon prochain 

Aviez-vous partagé cette expérience avec d’autres personnes?             Non

Quelles émotions avez-vous ressenties à la suite de cette expérience?  la solitude, l'incompréhension 

Décrivez le meilleur et le pire aspect de cette expérience?  çà m'a permis de tout remettre en cause, de trouver mon propre système de valeurs

le pire : la solitude, le perpétuel questionnement 

Votre vie a-t-elle changé conséquemment à cette expérience?  Oui,   je suis devenue très exigente avec moi même et avec ls autres. J'attache une importance énorme à la qualité de chaque minute vécue

Après cette expérience, y a-t-il eu d’autres événements, une médication ou des substances qui ont reproduit une partie de l’expérience?  Non 

Les questions demandées et vos réponses permettent-elles de rendre compte de votre expérience avec exactitude, clarté et précision?    Oui 

 

TÉMOIGNAGE :  2/7/04

C'était vers trois heure du matin, juste avant que les marchants installent le marché sur la place. J'étais dans mon lit à côté du jeune homme avec qui je vivais à cette époque. Le hoquet m'a réveillée. Je me sentais mal, nauséeuse. J'ai réveillé mon compagnon, lui ai expliqué que ça n'allait pas. Il m'a regardé et s'est affolé et s'est levé pour me secouer. C'est là que j'ai eu la conviction que j'allais mourir et lui ai demandé de me laisser tranquille. Je me suis mise sur le coté, les jambes repliées, les bras aussi contre le corps, le froid a gagné mon corps, j'ai attendu dans la sérénité que la mort vienne me chercher.

J'ai revu des épisodes de ma vie, en noir et blanc et rouge sous forme de diapositives rapides dont le thème central était ma petite soeur dont je me suis beaucoup occupée après le divorce de mes parents, et surtout l'Amour. Je baignais dans un sentiment de plénitude, d'amour. (Plus tard, ça a changé ma façon de regarder les hommes).

Puis j'avais très froid, mais ça ne me gênait pas. Et puis, tout a basculé. Je me suis retrouvée dans le néant. J'étais le point ou l'infini, je ne sais toujours pas. Il n'y avait plus de temps, plus de repères, j'avais l'impression d'être fantastiquement intelligente, que j'allais tout comprendre, que j'allais saisir le secret et le sens de la Vie.

Puis il y a eu une lumière dans mon oeil droit : un médecin m'auscultait. Il a dit  : « Elle a fait une rupture d'anévrisme et est dans le coma. » Trou noir. Un instant, j'ai eu conscience du bruit sur la place du marché. La mise en place des étals commence à 4 heures du matin.

Puis après, trou noir. Puis deux infirmiers sont venus, m'ont soulevée, j'ai eu envie de vomir, mais sans succès, j'avais très froid, c'était pénible. J'avais mal à la tête, j'étais dans le cirage. Trou noir. J'étais dans l'ambulance, j'avais la nausée, le balancement du véhicule m'incommodait. J'ai parlé pour demander de ralentir le véhicule. Trou noir. Dans une chambre blanche, deux infirmières. L'une expliquait à l'autre comment faire une ponction lombaire. C'était la première pour la jeune. Elle avait les mains froides, elle a mis des gants. L'aiguille a fait très mal, j'ai mordu l'épaule de l'autre infirmière qui me tenait assise. Trou noir. Dans la machine pour faire un scan. Je cherchais ma jambe gauche que j'avais perdue. Avec la jambe droite je sentais la jambe gauche que je frottais, mais cette dernière n'existait pas. Une voix m'a demandé de ne pas bouger. Mais je cherchais toujours ma jambe.

Trou noir.

Dans un lit, il faisait jour. Des gens en blouses blanches défilaient, me touchaient , me parlaient, mais je ne comprenais pas. Puis, j'ai fini par comprendre que je ne pouvais pas marcher ni bouger mon bras gauche. Puis, j'ai fini par reprendre un semblant d'activité et suis sortie de l'hopital en mauvais état. J'ai fait ma ré-éducation seule, fait de l'anorexie, toxicomanie médicamenteuse et autres pour retrouver mon état de plénitude du coma, mais en pure perte, et j’ai fait une tentative de suicide par empoisonnement avec une plante toxique. Bon, il me reste quelques séquelles, mais la vie a repris son cours.

Y avait-il des médicaments ou des substances pouvant affecter l’expérience :  Non

L’expérience était-elle difficile à décrire avec des mots?  Oui

      Qu’est-ce qui rendait la communication difficile?  J'ai mis 10 ans à pouvoir verbaliser mon expérience, à pouvoir qualifier mon vécu, mes émotions, à trouver des mots dont la sémantique correspondrait.

Quel était votre niveau de conscience ou de lucidité pendant l’expérience?  Le mot qui convient le plus est hyper-conscience.

L’expérience ressemblait-elle à un rêve?  Je n'ai pas ressenti ça comme un rêve.

Quelles étaient vos émotions au cours de l’expérience?  J'étais bien, sereine, en accord avec ma conscience.

Avez-vous entendu des sons particuliers?  Pas de sons inhabituels.

Êtes-vous passé à travers un tunel ou une enceinte?  Non

Avez-vous vu une lumière?  Non

Avez-vous rencontré d’autres êtres?  Non

Avez-vous revu des événements de votre vie actuelle?  Oui

      Décrivez :  Des épisodes liés à ma petite soeur que j'ai considérée avec beaucoup d'amour. Et j'ai été baignée par un sentiment extraordinaire d'amour. C'est surtout cela qui a changé ma vie, mon regard sur l'autre. La sensation d'intemporalité m'interroge toujours. Du reste, dans la vie quotidienne, j'ai toujours du mal à me repérer dans l'espace-temps, ce qui me donne quelque fois des désagréments!

Avez-vous expérimenté une altération du temps et/ou de l’espace?  Oui

      Décrivez :  La notion du point, de l'infini et de l'intemporalité, source majeure de mes questionements d'aujourd'hui.

Avez-vous eu l’impression d’avoir accès à une connaissance particulière, un ordre et/ou un but universel? Oui

      Décrivez :  Je n'arrive pas à le verbaliser. C'était trop fort. Il aurait fallu que je puisse le communiquer sur le moment, mais je ne sais pas comment!

Étiez-vous conscient de (ou participiez-vous à) la décision de retourner à votre corps? Non

Avez-vous reçu des dons psychiques, paranormaux ou particuliers que vous n’aviez pas avant l’expérience? J'en avais vaguement quelques-uns avant, pendant mon adolescence, et après quand j'étais enceinte de mon fils et pendant l'allaitement. Ça s'est arrêté avec l'allaitement. Je pourrais parler d'hyperconscience de l'état émotionnel de l'autre, de promenade entre le passé, le présent et le futur proche.

Certaines de vos attitudes et croyances ont-elles changé après l’expérience? Oui

      Décrivez :  Tout a changé radicalement. Alors que je n'ai vécu « qu'un » coma, pendant longtemps j'ai cru avoir été morte. Donc ça m'a interrogée sur l'immortalité. Mais mon ressenti me paraissait si universel que j'ai rejeté toute forme de religion. Par la suite, j'ai été en quête de Dieu. Sans les repères qu'offre une religion, ce n'était pas facile!

Mais c'est surtout le regard que je pose sur l'homme qui a changé. Beaucoup d'amour, de compassion, de profondeur. Aussi un rejet de mon corp matériel, de l'aspect matériel de la vie, d'où sans doute un passage avec une crise d'anorexie pendant 3 ans qui a pris fin quand je suis devenue enceinte.

Cette expérience a-t-elle affecté vos relations, votre vie quotidienne, vos pratiques religieuses et/ou vos choix de carrière? Je considère tout le monde avec amour, compassion, je suis devenue une « pauvre pomme » car je donne des explications à tout et pardonne trop facilement sans dicernement. Pas de pratique religieuse. Je me délecte de chaque jour que je vis, je fais très attention à chaque détail de la vie, j'ai l'ambition de faire un travail qui me plait et pas seulement pour l'argent.

Avez-vous partagé cette expérience avec d’autres?  Oui

      Décrivez :  J'ai essayé deux après. C'était très difficile à expliquer car ça me paraissait abstrait. j'ai vu de l'intéret, du rejet, du sarcasme, de tout en fait. Mais globalement, ça m'a isolée car j'étais porteuse d'un message incompréhensible et incommensurable. Maintenant , 10 ans après, ça va mieux. J'en parle comme on parle de la météo et la réaction en face est modérée.

Quelles émotions avez-vous ressenties après l’expérience? Les émotions étaient liées à mon état physique désatreux, j'étais hémiplégique dysphasique, je souffrais d'affreuses crampes et j'avais perdu ma mémoire à court terme!

Quels ont été les meilleurs et les pires aspects de l’expérience?  L'amour. La grisaille du corps quand on en reprend conscience et son aspect « beurck ».

Voulez-vous ajouter autre chose à propos de l’expérience? Non

Votre vie a-t-elle changé à cause de l’expérience? Oui

      Décrivez :  Quand j'ai pu remarcher, j'ai quitté mon compagnon qui ne me comprenait plus et avec qui je me sentais mal, j’ai quitté ma région, ma famille, mes chats et j’ai trouvé un travail et un logement ailleurs. Ça s'est fait en deux jours.

Après l’expérience avez-vous vécu d’autres événements ou des médicaments ou des substances ont-ils reproduit en partie l’événement? Oui

      Décrivez :  J'ai fait 4 autres comas dont un qui a été diagnostiqué. Même sentiment d'infini et d'intemporalité. C'est très perturbant. Cela était sans doute du à l'état de mon dos lié aussi à une très grande douleur physique.

J'ai essayé, en pure perte, des drogues : canabis, opium, héroïne, codéïne, morphine, peyols, LSD... Peut-être que le mélange d'opium et de canabis m'ont un peu rapprochée de la sensation de bien-être, j'en ai eu l'illusion pendant un cours instant. Aujourd'hui, je ne prends aucune substances. Je fume des cigarettes, c'est tout. J'essaie parfois la méditation, mais bon...

Le questionnaire et vos informations donnent-ils un compte-rendu précis et compréhensible de l’expérience? Oui