NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

   NDERF (1/1/04-6/30/04)   
Expérience de Mort Imminente/EMI Témoignages individuels


Ces EMI, comme toutes celles que nous publions, sont présentées de manière à protéger totalement la confidentialité du témoin, s’il le demande. Nous ne pensons pas que ces modifications diminuent notre compréhension des EMI. Par contre, nous pensons vraiment que ces modifications sont nécessaires pour l’intégrité de NDERF

EMI, expériences et commentaires : il s’agit de résumés des récits.
La version complète s’affiche en cliquant sur le nom du témoin.

430.  EMI de Vivian  13/06/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Lors d’une de ces tentatives, je suppose que j’ai perdu connaissance en sortant du lit et en me relevant. Tout ce que je sais, c’est que tout à coup je me suis retrouvée dans un tunnel très long et obscur, me déplaçant très rapidement vers une grande lumière intense qui rayonnait de l’amour. J’entendais de magnifiques harpes éoliennes aigües, ainsi que des anges, des légions d’anges qui chantaient la Doxologie. Cette lumière, c’était le Christ et à ce moment là j’en étais pleinement consciente. Dans le tunnel j’ai revu ma vie, les expériences au cours desquelles j’avais exprimé de l’amour inconditionnel et généreux envers autrui, il s’agissait de choses qui m’avaient alors semblées tellement insignifiantes et sans conséquence que je les avais oubliées. »
Une femme, qui n’était pas chrétienne à l’époque, a rencontré Jésus.

429. EMI de Jerry W.  13/6/04 Original en Anglais traduit par Fred y Jean Peter.  Puis, j'étais soudain près du plafond de ma chambre regardant en bas vers mon corps avec une totale indifférence. Il n'y avait pas du tout de peur, de douleur, ou de sentiments pour ainsi dire, excepté une sorte de surprise ou d'émerveillement. Puis, je me suis reconnu. Mais je ne me rappelle pas vraiment avoir emprunté un chemin ou un autre. A l'instant suivant, j'étais quelque part d'entièrement différent. Il me semblait être suspendu dans l'espace si vous pouvez imaginer... avec mon dos contre un mur... ou en fait un plan parfaitement parallèle qui allait partout.
Un père qui est revenu pour ses filles.

428.  EMI de CS  13/06/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’ai ensuite remarqué qu’autour des médecins il y avait d’autres personnes. Elles étaient extraordinairement grandes. Elles étaient vêtues de blanc, elles « brillaient » beaucoup ; elles émettaient de la lumière. Leurs visages étaient doux et aimants. J’ai perçu qu’il ne s’agissait pas d’êtres de ce royaume-ci ; j’ai compris qu’ils veillaient sur moi. Je crois qu’ils me sont apparus (ou que je les ai perçus) sous une forme que je pouvais comprendre à l’époque. Ils paraissaient être des « anges ». Ma famille était pieuse et un ange était un genre d’être que je pouvais comprendre. Si l’expérience se produisait aujourd’hui, j’ignore si je les percevrais sous la même forme. »
Enfant de 5 ans mort d’une agression.

427.  EMI de Charlene K  13/06/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Ma sœur et moi nous sommes vraiment calmées, c’était comme si je m’endormais. Je n’entendais plus ma sœur. Puis, alors que je sentais que je m’endormais, j’ai vu une lumière, semblable à celle d’une bougie. Ensuite une dame est apparue, elle a mis un doigt sur ses lèvres en disant : « Chhhhut mon enfant, tout va bien se passer. ». Elle avait de longs cheveux bruns et des yeux doux. Quand je me suis remise à pleurer, elle a dit : « Non, reste tranquille, ta maman va venir. ». A peu près à ce moment là, la porte s’est ouverte, j’ai su qu’elle s’ouvrait parce que j’ai senti l’air frais sur mon visage. »
Etouffement d’une enfant et de sa sœur, enfermées dans un réfrigérateur.

426.  EMI d'Ely L  13/06/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je me suis mis à l’eau pour libérer la corde afin de pouvoir redresser le voilier, mais j’ai été pris dans des cordages et le voilier restait à l’envers. Je ne parvenais pas à me libérer, je ne pouvais plus retenir mon souffle, j’ai donc abandonné. Tout à coup la  paix m’a envahi, je me suis retrouvé à l’extérieur du bateau, regardant en direction de mon fils. »
Début d’une EMI provoquée par une noyade.

425.  EMI de Catherine M   13/06/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’ai regardé autour de moi, remarquant pour la première fois une brume grise tourbillonnante, que j’ai fini par qualifier d’amour. Il existe un amour tellement incroyable, plus grand que nous ne pouvons l’imaginer. Je voulais voir la personne derrière la voix, celle-ci a répété avec davantage d’insistance : « Ton bébé a besoin de toi. ». »
Une mère est revenue pour son enfant.

424.  EMI de Judith E  13/06/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je me sentais simplement très légère et en paix… et curieuse. J’avais l’impression d’être dans un siège inclinable, dans le sens de la marche, l’inclinaison était similaire à celle d’un avion au décollage. Je ne montais pas à la verticale, mais je grimpais en progressant vers l’avant. Il faisait assez noir, mais ce n’était pas une obscurité totale. C’était plutôt comme une couleur brumeuse grise, similaire au brouillard. Au même moment j’ai eu la sensation de ne plus être dans la pièce, je me déplaçais seule dans une direction inconnue, Un bruit accompagnait cette sensation. Je ne pouvais pas entendre le médecin et l’infirmière, ni leur parler, ni les voir. Il n’y avait que moi. Ainsi que j’allais le dire, exactement au même moment je suis partie et j’ai commencé à me déplacer dans ce qui ressemblait à l’espace, un bruit très bizarre était présent. Cela faisait plus ou moins ZHOOOOOOOOOOMMMMMMMMMM. D’une certaine manière cela a semblé durer longtemps, mais je sais que ce ne fut pas le cas en fait. Soudain j’ai vu quelque chose de familier… Un cercle de nuages blancs avec un disque de ciel bleu au milieu. » 
Elle a vécu la première phase d’une EMI.

423.  EMI du fils de Joey  13/06/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Alors qu’il dormait, mon fils a subi un choc causé par l’insuline, quand il s’est réveillé il a essayé de parler mais il ne le pouvait pas. Il a ensuite dit qu’il était invisible, qu’il a pu se voir lui-même, ainsi que ma femme et moi tandis que nous tentions de le sauver. Ceci s’est produit deux fois pendant qu’il dormait, il a toujours dit la même chose : il pouvait se voir lui-même. En fait, la première fois il a dit qu’il avait vu un monstre qui aboyait contre lui, toutefois c’est exactement le son qu’il produisait durant sa crise. Mon fils est très discret sur ce qui lui est arrivé, il ne décrit pas autre chose que le fait d’être devenu invisible. Quand je lui ai demandé s’il avait pu se voir, il a répondu : « Oui. ». »
EMI au stade de sortie du corps chez un enfant de 5 ans.

422.  EMI de Glenda H  10/06/04 & 16/01/05 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je me souviens de m’être trouvée avec un être tout à fait merveilleux, j’ai vu toute sorte d’autres êtres derrière lui. J’ai demandé : « Sont-ils, des anges ? », on m’a répondu « Oui ». J’ai demandé si j’étais un ange aussi. Cette fois on m’a répondu : « Non », car ma vie n’était pas censée être ôtée par quelqu’un, je devais retourner à la vie pour en apprendre la première partie. J’ai ensuite commencé à supplier de rester, que j’aimais bien être là-bas, que je préférais ne pas repartir, que je ne voulais pas m’en aller. J’ai entendu les voix des anges qui disaient : « Oh, tu vas nous manquer, tout ira bien, tu reviendras. ». Ce qui a semblé me réconforter. »
EMI d’une adolescente provoquée par une intoxication au monoxyde de carbone.

421.  EMI de Lori M   23/05/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Dans un éclair de lumière blanche très intense, je me suis retrouvée devant la Source. J’hésite à expliquer ce moment de mon expérience, il me semble en effet que cette partie de l’EMI est très personnalisée, intime. Je dirais seulement que la Source était une sphère géodésique dont émanait tout ce que je sentais, ressentais, etc. D’autres entités étaient également présentes. On m’a dit de me retourner et de regarder ce que je quittais et où j’allais, afin de prendre la bonne décision. En d’autres termes, était-ce ce que je voulais vraiment, ou bien souhaitais-je seulement que la douleur cesse ? » 
Elle n’est pas vraiment morte, mais elle a vécu une quasi-EMI avec des modifications physiques stupéfiantes lorsqu’elle a réintégré son corps.

420.  EMI de Conan  25/05/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je me souviens d’avoir entendu des voix et d’avoir vu une foule de gens se presser autour de mon corps inconscient. Pendant l’expérience j’ai peut-être pensé quelque chose du genre : « Oh merde ! », mais cela fait longtemps et mon souvenir est trouble. Après l’évènement je sais que j’ai effectivement tenté de me rappeler des détails, mais j’avais des difficultés à me concentrer sur quoi que ce soit de vraiment spécifique (pendant la sortie du corps je ne pensais pas à examiner des détails ; je ne suis même pas sûr que je pensais, je ne faisais plutôt que le vivre). Finalement je suis revenu à moi (c'est-à-dire que je me suis réveillé de ce que je suppose être un état inconscient, je ne me souviens pas s’il y avait toujours une foule autour de moi), un ami m’a aidé à me rendre à l’infirmerie. »
Initialement soumis sur le site web www.oberf.org mais requalifié en EMI car il a perdu connaissance sous le choc.

419.  EMI de Maggie S.  25/05/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je ne voulais pas mourir, mais je savais que je ne pouvais plus supporter la douleur. Puis j’ai eu l’impression d’être transportée ailleurs. Je ne me souviens ni d’une lumière blanche, ni d’un tunnel, ni de rien de tel. Par contre il y avait une grande prairie avec de l’herbe verte et des fleurs roses, violettes et jaunes. Ma mère était à droite près d’un banc, un peu comme le banc d’un parc sur lequel on peut s’asseoir pour se reposer, elle était en train de planter de grandes plantes au bout du banc, des tigridia oranges. J’ai essayé de capter son attention, mais elle ne m’a pas regardée. Je l’ai appelée sans cesse, mais elle ne faisait pas du tout attention à moi. C’était comme si elle ne me voyait ou ne m’entendait pas. Pour une raison que j’ignore cela m’a beaucoup apaisée. J’ai donc continué. »
Voici un récit intéressant dans le sens où il ressemble à une EMI, mais des souvenirs supplémentaires liés à la douleur pourraient s’y être intégrés.

418.  EMI de Nadir M.  23/05/04 Arabie Saoudite, original  en Arabe traduit en Anglais par Shaza traduit en Français par Jean Peter. « Ensuite j’ai vu une sorte de rêve, j’ai regardé en arrière et j’ai vu le bout de la rue dont je m’approchais très rapidement. Je suis vite rentré dans la voiture et tout a commencé, j’ai eu la sensation d’être très grand et en apesanteur, sans maîtrise. J’ai vu défiler toute ma vie passée, depuis ma naissance. Je l’ai vue comme si j’étais un observateur, puis tout a disparu. Je marchais, mais un pas en valait 10. En tournant la tête à droite ou à gauche, je voyais des personnes ; certaines m’observaient, d’autres me regardaient comme si elles attendaient quelque chose de moi. D’autres se regardaient entre elles, j’ai vu de nombreuses personnes que j’avais maltraitées ou blessées, elles me regardaient comme si elles voulaient se venger. Puis je me suis arrêté sans le vouloir, comme s’il y avait eu un panneau « STOP », bien qu’il y ait eu un long chemin ou un autre monde devant moi »

417.  EMI de Nina H.  23/05/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je me suis retrouvée dans un endroit éthérique de lumière. En sécurité, ni au chaud, ni au froid, simplement en sécurité. Je n’étais plus dans mon corps. Dans cet endroit mais ne lui appartenant pas, il y avait un petit cercle en bas, là se trouvait le monde avec de la couleur, le visage de ma mère et des médecins étaient dans ce petit cercle. Ils me regardaient très inquiets. J’ai ressenti un amour et une compassion immense pour ma mère qui souffrait comme si elle était en train de me perdre. Les médecins paraissaient souffrir. Même si j’étais au dessus d’eux, je pouvais voir leur visage en train de me regarder. Je savais exactement ce qui se passait. »
EMI d’enfant, provoquée par la varicelle.

416.  EMI de Fatima A.  22/05/04 Soudan, original en Arabe, traduit en Anglais par Shaza, traduit en Français par Jean Peter « Je suis allée à la porte que m’avait indiquée ma cousine. C’était un portail très grand avec une magnifique porte haute et large, les poignées dorées resplendissaient comme sur les portes des films historiques, mais elles étaient plus jolies. Il y avait deux gardes immenses, ils portaient des épées qu’ils avaient croisées. Leurs jambes étaient aussi grandes qu’un immeuble. J’étais tellement petite, courant entre leurs jambes pour entrer et rejoindre ma cousine. J’ai entendu la porte s’ouvrir en raclant le sol avec un grand bruit. J’ai essayé d’entrer, mais ils m’en ont empêchée en croisant leurs épées devant mon visage. »
Notre première EMI en Arabe avec des gardes de la porte!

415.  EMI de Claire.  5/15/04 In French J'ai commencé à avoir une angoisse je ne savais pas où j'allais mais si je baissais la tête, je ne voyais rien et une sensation de flottement. J'avais peur et plus j'avançais plus la lumiere devenait grande et chaude et puis j'ai entendu une petite voix sans voir qui, qui me disait « n’aies pas peur, laisses toi flotter et j'ai aperçu, je pense, ma grand-mere et j'etais bien, là. Et j'ai entendu une voix me dire « tu n'as rien à faire aujourd'hui » et là j'ai dit « MON BEBE » et je me suis sentie projetée comme contre un mur et j'ai hurlé tellement j'avais mal, des douleurs atroces dans tous mes membres, mon corps, toute ma tête.
NDE during childbirth.

414.  EMI de Philip S   06/05/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Dieu m’a demandé : « Comment as-tu servi autrui ? » Je lui ai répondu que je l’ignorais. A cet instant, mon âme s’est emplie de tout mon passé, ce fut fini presque instantanément. Toute ma vie a été visionnée, examinée et jugée en un instant. Dieu m’a ensuite dit que j’avais été trouvé juste et que j’étais le bienvenu dans son royaume des cieux, ce n’était cependant pas mon heure pour quitter l’existence humaine. Il a également indiqué qu’étant donné que j’étais déjà là, il n’allait pas me forcer à partir. Il m’a dit que si je repartais après avoir vécu de telles choses, j’allais forcément retourner vers un monde où la douleur serait encore accrue. »
Expérience stupéfiante pour qui que ce soit, mais lui est encore adolescent !

413.  EMI de Monica M.  06/05/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Tout à coup j’ai été entraînée vers le haut, j’ai eu l’impression d’aller dans une salle d’attente. C’était paisible et j’aimais cela. Je voulais rester. J’ai revu ma vie, ceux que je devrais fréquenter ou non, ce qu’était la vie, son goût, j’imagine qu’on pourrait le dire ainsi. Je ne me souviens que d’une impression maintenant, mais sur le moment je sais que c’était magnifique. Je me rappelle également avoir entendu les prières dites par ma famille. Je me souviens de certaines de leurs pensées, de leurs peurs également. On leur a dit que j’étais restée inanimée trop longtemps, comme je le dirais maintenant, j’étais FICHUE. Il fallait qu’ils me laissent partir. Ensuite je me rappelle de prières. »
Complications provoquées par le diabète.

412.  EMI de Joni H   06/05/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « Il n’y a pas eu de tunnel, ni de sensation d’être transportée… Tout simplement, là au dessus de moi se trouvait une aile d’un BLANC indescriptible. Elle n’avait ni commencement ni fin. Je voyais les plumes de façon très détaillée. Il y avait deux voix, toutefois elles ne s’adressaient pas directement à moi, mais l’une à l’autre. L’une d’elles a dit : « Nous allons lui donner son nouveau nom. » l’autre a répondu : « Mais cela ne fait pas encore trois jours. » la première a répliqué : « Nous allons lui donner son nouveau nom quand même. ». »
EMI provoquée par une surdose de médicament.

411.  EMI de Franck G   06/05/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « L’instant suivant, je me retrouve dans une prairie. Tout semble parfait… l’herbe, le ciel, ma présence… j’ai l’impression que c’est ma place et je ne suis pas surpris d’y être, cela semble simplement très naturel. Je ne me souviens ni de la noyade, ni de quoi que ce soit concernant la vie que je viens juste de quitter. Etre là paraît être la seule chose qui existe. Il n’y a aucune notion de passé ou d’avenir, seulement MAINTENANT. Après quelque temps, je vois quelqu’un au loin. Il est trop éloigné pour que je voie son visage, mais il me semble familier. D’une certaine manière, il paraît être MOI. Il m’a dit : « Es-tu prêt ? » »
Noyade d’un adulte.

410.  EMI de Wade R  06/05/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « A 14 ans, je me suis noyé. Selon les témoins et les urgentistes, je suis resté cliniquement mort pendant plus de 14 minutes. Je me suis vu mort, comme si j’avais regardé mon corps en dessous de moi. J’ai été rejoint par d’autres êtres spirituels. Ce qui s’est passé ensuite est très difficile à exprimer avec des mots. Les paroles ne peuvent tout simplement pas décrire ce que j’ai vu et ressenti. On m’a dit que ce n’était pas mon heure. On m’a cependant autorisé à voir beaucoup de choses. Ensuite j’ai été renvoyé dans mon corps. »
Noyade d’un adolescent.

409.  EMI de Randi S   24/04/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je sentais que je me déplaçais, mais je savais que je ne me trouvais plus sur la table d’opération. Je voyais des milliers de couleurs devant moi. C’était comme si j’avais contemplé une aurore boréale. Puis, comme si l’une des couleurs de l’arc-en-ciel m’avait vu, elle est venue droit sur moi et m’a soulevé. Je sentais que je progressais le long de l’arc-en-ciel, comme s’il était solide, un peu comme sur un escalator sauf que j’étais assis. J’observais les couleurs tandis que je longeais l’arc-en-ciel. Puis, comme s’il s’était agi d’une vague, une des couleurs m’a percuté. J’ai immédiatement été submergé par une émotion, cette émotion était la seule que je pouvais éprouver, puis elle a rapidement été remplacée par une autre. Et ainsi de suite à mesure que me percutaient ces couleurs qui étaient pure émotion. J’ai ressenti la colère à l’état pur, l’amour absolu, la jalousie, la peur, le bonheur, d’autres aussi que je ne peux nommer. J’étais totalement immergé dans une émotion, jusqu’à ce qu’une autre me percute et me traverse. J’ai fait partie de l’arc-en-ciel. Je savais que j’étais mort, mais je ne savais pas quoi faire. »
Méningite cérébro-spinale chez un adolescent. Guérison miraculeuse, sans trace de la maladie après l’expérience.

408.  EMI d'Edna C   24/04/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Puis un homme derrière moi m’a parlé. Il m’a demandé trois fois pourquoi je ne voulais pas mourir. Mes trois plus jeunes enfants avaient onze, treize et quatorze ans. Ma première réponse a été : « Mes enfants. ». Il a répondu que ce n’était pas une raison suffisante. Il m’a ensuite montré ce qui allait leur arriver si je ne revenais pas. Il m’a dit que j’avais pris de sages précautions pour eux au cas où quelque chose m’arriverait. Ils allaient être adoptés, élevés par une famille de la réserve Blood Indian, ils allaient s’adapter, avoir de l’instruction et très bien réussir. Il a demandé ensuite : « Maintenant, pourquoi veux-tu vivre ? ». »
C’est la première EMI pour laquelle le souhait de revenir pour les enfants ne fut pas une raison suffisante ! Généralement il s’agit de l’une des motivations majeures pour le retour sur terre.

407.  EMI de Wilfred B  24/02/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’ai senti que je redescendais, j’étais en train de conduire la moto sur la dernière boîte à lettres, j’ai compris que la moto était sur le point de tomber. Je me suis fié à mon inspiration de sauter en avant, même si je n’avais pas eu le temps d’y réfléchir, je savais cela à cause de ce que je venais de vivre, j’allais m’en tirer en sautant pour m’éloigner de l’impact. J’ai bondi vers le haut à un angle d’environ 30 degrés j’ai allongé le corps, les bras tendus en avant et les jambes complètement étirées. Alors que j’étais projeté en l’air, j’ai instinctivement regardé en haut à droite, j’ai revu les trois personnes. Un visage à la fois, chacun dans un genre d’enceinte « nuageuse ». Elles semblaient se concentrer sur moi, apparemment elles assistaient la fin du processus permettant de me garder en vie, de ne pas me faire aussi mal que j’aurais dû. »
Accident de moto au cours duquel il a vécu une altération dimensionnelle qui lui a sauvé la vie.

406.  EMI de Dan T  24/02/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Il y 11 ans, je suis mort pendant environ 3 ou 4 minutes, j’ai pénétré dans une autre dimension que j’ai considérée comme le Paradis, en tout cas comme l’au-delà. C’était vraiment très beau, avec des jardins, des fontaines et des collines champêtres. Les gens étaient vêtus à la romaine ou à la grecque, de façon très confortable avec des toges blanches et des genres de sandales. Un groupe de femmes conversaient près d’une fontaine majestueuse, au décor grec également, avec séraphin, lierre et fruits. Je ne savais que faire ni que dire, je restai donc là à les regarder. Une splendide blonde à tourné la tête vers moi, les autres se sont retournées pour me saluer d’un sourire très chaleureux. Puis un homme est soudainement apparu, sur un chemin dallé à ma gauche, il a fait signe au groupe de femmes en disant : « Non ! Ne lui parlez pas, ce n’est pas son heure. ». »
Cette EMI provient de notre site web OBERF www.oberf.org

405.  EMI de Bernie N 24/04/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je me souviens d’avoir été transporté en ambulance de Sandusky dans le Michigan à l’hôpital général du conté de Lapeer. Je ne suis pas certain d’avoir le souvenir de l’arrivée à Lapeer, mais plutôt du départ de Sandusky seulement. Je me suis retrouvé dans un vide noir. Une obscurité totale. Aucune limite, rien à toucher, rien à voir, rien à sentir, rien à goûter. J’étais totalement séparé de toute la création. Je n’avais pas la sensation de flotter, il n’y avait pourtant rien de solide autour, au dessus ou en dessous de moi que j’aurais pu voir ou toucher. Il n’y avait rien là-bas à part moi, tout seul dans le noir. »
EMI effrayante comportant le vide.

404.  EMI de Lavette H 24/04/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’étais stupéfaite de voir à quel point les couleurs et la lumière étaient beaucoup plus réelles et vibrantes autour de moi. Voilà la réalité, ce corps n’était qu’un manteau que j’avais porté. Cela faisait du bien d’en être sorti. Je me sentais libérée de la douleur, de la confusion et toute la lourdeur du poids de la vie sur les épaules. Toute ma vision de la vie changeait au rythme de mes pensées. Tandis que je baignais dans l’émerveillement de tout cela, celle qui m’avait poussée a plongé pour aller me chercher. J’ai observé tandis qu’elle remontait le corps à la surface. Aussi vite qu’il était sorti de mon corps, mon moi l’a réintégré, j’en ai immédiatement été furieuse. »
EMI d’adolescente par noyade.

403.  EMI de James M  24/04/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’ai subi une crise cardiaque sévère, j’ai été admis aux Soins Intensifs de Cardiologie. En reprenant conscience, j’ai observé l’équipe médicale au bout de mon lit, ainsi que mon épouse assise à l’angle de la chambre. J’ai déduit que je me trouvais dans un état grave et j’ai décidé de partir paisiblement. Le mur face à moi a pris l’apparence d’une mosaïque représentant un champ de pierres aux couleurs pastel. L’embouchure d’un tunnel s’est dessinée au milieu du mur, je flottais en direction de l’entrée. J’avais chaud et j’étais bien. Une lumière blanche intense est apparue. J’ai dit « Adieu » à ma femme de façon audible, celle-ci m’a réprimandé et j’ai été énergiquement renvoyé dans mon lit. »
Contribution à notre site web ADCRF www.adcrf.org  Il y décrit à la fois une Communication Après la Mort et son EMI.

402.  EMI de Darren G  24/04/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Au moment où le cœur s’est arrêté, je me suis élevé au dessus de mon corps et j’ai continué à monter. J’ai vu des nuages, puis mon père décédé depuis environ 2 ans. Il m’a dit de repartir, ce n’était pas mon tour, j’avais des choses à faire. C’est bien ce que j’ai fait et plus rien n’a été pareil. J’ignore si j’ai accompli ce qu’il voulait, mais je suis perdu. »
EMI très brève.

401.  EMI de Scott A  24/04/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Cet océan n’était pas fait d’eau, mais de feu ayant la forme et l’apparence de l’eau. Il m’a semblé que cette marée approchait. Abasourdi, je la fixais, je me suis alors rendu compte que je ne pouvais pas parler mais seulement pleurer, je réfléchissais frénétiquement. Puis j’ai remarqué qu’à ma droite quelqu’un se déplaçait librement, il ne marchait pas mais se superposait simplement devant certaines personnes à cet endroit. Je l’avais remarqué de loin car il semblait très petit, une simple silhouette, puis il est arrivé devant moi, il avait un visage doux, une robe grise et un turban gris comme ceux que portent les musulmans, il avait aussi une barbe poivre et sel. Il n’a prononcé aucune parole, je n’ai en effet pas vu ses lèvres bouger, il m’a communiqué : « Tu n’es pas à ta place ici. ». L’instant d’après je survolais la mer de feu assez haut. Je me suis ensuite réveillé, m’apercevant que tous mes camarades d’école étaient rassemblés autour de moi. »
Expérience d’un adolescent avec perte de connaissance par manque d’air.

400.  EMI de Bard M  4/24/04.  In French.  Not yet translated to English.  Une sortie hors du corps:  non, mais impression d'être allongé sur une matiére trés souple et tiéde, (mon matelas?) peut-être sensation de flottement? ... En tout cas j'bien dans cette "position allongée" J'observais en étrager la scéne qui se déroulait à environ 50 métres de moi, en aucun cas je n'ai éprouvé une sensation de peur ni une émotion quelconque, j'étais en paix, totalement inaccessible, simple observateur...

399.  EMI de Pam A.  NDE-Like FROM BELGIUM! Original in French, translated by Régine  4/20/04. Et puis, j'ai rencontré le Christ, je l'ai reconnu tout de suite, j'ai compris qu'il souhaitait que je retourne sur terre je ne voulais pas, il m'a dit que ce n'était pas mon heure et qu'on se reverrait bientôt je suis très attachée à ma famille et là je n'y accordais plus d'importance je n'avais aucune possibilité de prendre contact avec la terre et ses habitantes je n'étais plus intéressée de le faire j'ai été aspirée vers la terre et je ne suis réveillée hyper fâchée en disputant ma famille qui m'avait aidé à respirer de nouveau

398.  EMI de Maria N  21/03/04. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « La meilleure impression a consisté en un calme, une chaleur, un amour, une sérénité que je ne vivrai jamais en ce monde. Toute tristesse avait disparu, ainsi que l’insécurité et la vacuité. J’ai entendu une voix masculine forte et vibrante, elle m’a ordonné de repartir car ce n’était pas mon heure. Je lui ai répondu que je voulais rester où je me trouvais, que je ne voulais pas repartir. Par trois fois environ, elle m’a alors commandé de partir. »
EMI provoquée par des complications chirurgicales.

397.  EMI de Jo D  21/03/04. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Même les magasins étaient pleins de couleurs, la moindre boîte de conserve, le moindre produit montrait son authentique couleur en contenu de vibrations. J’ai visité des temples de Lumière au sein de grandes montagnes de la terre. J’ai vu Mère Theresa jeune femme dans une église, belle avec de longs cheveux et vêtue d’une robe de mariée. L’église était éclairée par de magnifiques cierges dorés, elle épousait l’Esprit-Saint. Elle devenait davantage une éminente Mère du paradis. J’ai été amené auprès de son feu et j’ai été aveuglé par la Lumière une nuit entière. Il y aurait bien davantage à raconter avec du temps. Toutefois ma plus grande joie c’est que tout le monde sache qu’on n’est jamais seul, les grands saints, les Maîtres et les anges sont là. Réjouissez-vous du jour, du ciel, des étoiles, des rivières qui courent rencontrer les grands et vastes océans de la Divine Mère. »
EMI provoquée par une réaction allergique.

396.  EMI de David J  21/03/04. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Après quelque temps, je me suis retrouvé en train de me déplacer très rapidement dans un tunnel brillant. J’étais au moins vaguement au courant du phénomène des EMI, je me suis donc rendu compte que je devais être en train de mourir. Au début j’ai été contrarié en réalisant que j’avais réussi, j’ai commencé à m’inquiéter pour les gens que je laissais derrière moi. A mesure que je voyageais dans le tunnel, j’ai senti que ces peurs m’étaient arrachées une par une. Finalement, le tunnel a débouché sur une plate-forme au sol de marbre. Il y avait plusieurs personnes en robe grise à capuche qui déambulaient. L’une d’elles est venue vers moi, elle s’est présentée comme mon guide. L’architecture de l’endroit était vraiment de style grec avec des colonnes et ce genre de choses. Je crois qu’il ne s’agissait ni du paradis, NI de l’enfer. »
EMI provoquée par une tentative de suicide.

395.  EMI de Keith P  21/03/04. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Ce dont je me souviens le plus, c’est l’impression qu’une brise très légère et chaude me poussait dans le dos, j’avais aussi la sensation d’être enveloppé dans un sentiment total de paix, d’amour et de contentement, ce que je ne peux décrire que comme le paradis. Au début j’ai eu la sensation d’autres présences autour de moi, comme ce qu’on ressent dans un bar bondé, mais cela a rapidement disparu. J’ai regardé dans le couloir à travers la chambre adjacente à la salle de bain, j’ai vu que ma femme se trouvait dans le salon, à l’endroit où nous avions installé le meuble informatique, elle surfait sur un forum internet. Ensuite elle s’est levée, elle est venue dans ma direction et elle est passée directement à travers moi. »
Ce n’est que lorsque sa femme l’a traversé qu’il a réalisé n’avoir aucune consistance.

394.  EMI de Frieda  21/03/04. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Tout aussi soudainement, je n’ai plus souffert. La douleur était partie, je n’avais plus froid, la température était parfaite. Une absence de douleur que je n’avais jamais ressentie auparavant. J’entendais seulement un son semblable à la circulation du sang dans les oreilles quand on est dans un endroit parfaitement tranquille et obscur (comme le sein maternel). Ensuite j’ai eu la sensation de flotter (comme sur un trottoir roulant dans un aéroport mais bien plus rapide et plus lisse). J’étais environnée par l’obscurité mais tout à coup je me suis dirigée vers une lumière brillante…( comme celle du cabinet du dentiste, mais plus grande, plus intense et englobant tout davantage), je n’avais pas peur. Je ne me faisais aucune opinion dans un sens ou dans un autre, mais en me rapprochant, j’ai réalisé que je ne voulais pas encore y aller et je me suis détournée. Tout aussi rapidement j’ai à nouveau été environnée par l’obscurité. »
EMI suite à une grossesse extra-utérine.

393.  EMI de Connie J 21/03/04. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je ne me souviens pas vraiment d’une lumière, je me rappelle par contre de quelqu’un qui venait vers moi, un humain, mais je ne pouvais pas voir son visage, ou bien je ne m’en souviens pas. Par contre, je me rappelle d’avoir entendu des enfants jouer à proximité. C’était un sentiment magnifique, tout était bien et bon là-bas, il n’y avait aucune animosité, aucune haine, je comprenais totalement la raison de ma présence sur terre et aussi qui je suis. Je n’y suis pas restée longtemps, quelqu’un m’a dit de repartir, que ce n’était pas encore mon heure. J’ai rétorqué que je ne voulais pas partir, mais avant de pouvoir m’exprimer, je me suis retrouvée sur le chemin du retour. »
EMI provoquée par un accident de voiture.

392.  EMI de Louis B  21/03/04. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’ai été impliqué dans un accident de voiture, j’ai eu les côtes brisées juste avant de mourir. J’ai glissé hors de mon corps et je me suis retrouvé dans un endroit empli de fleurs rouges et vertes. Au bout d’une petite allée se trouvait un homme près d’un bâtiment, il m’a dit de venir à la fenêtre, j’ai été stupéfait et troublé à propos de l’endroit où je me trouvais et de la façon dont j’étais arrivé là, simplement en ayant un accident une minute auparavant. Je suis allé à la fenêtre, on m’a dit que ce n’était pas mon heure et que je devais repartir, je suis donc revenu là où j’étais arrivé au début, immédiatement je me suis retrouvé sur les lieux de l’accident, souffrant à nouveau. »
EMI provoquée par un accident de voiture.

391.  EMI de John B  21/03/04. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « A cet instant, j’ai réalisé que c’était bien moi, là en bas, avec ma chemise bleue et mon jean, allongé au milieu de la route 31. Mon beau Schwinn bleu métallisé à 5 vitesses était détruit. :-( Quelques secondes plus tard (en me basant sur l’activité que j’ai observée) je me suis demandé comment je pouvais être simultanément en haut et en bas. Encore quelques secondes… j’ai été « aspiré » (une meilleure expression me fait défaut) de nouveau dans mon corps. »
Accident de vélo d’un adolescent.

390.  EMI de Paula B  21/03/04. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je me suis évanouie alors que je tendais le bras pour attraper une serviette, j’ai vu plusieurs anneaux de lumière, celui du centre contenait le visage de mon père, il souriait, l’anneau extérieur gauche contenait mon frère aîné, Tony, il était heureux de me voir, il avait le même âge qu’à sa mort. L’anneau extérieur gauche par rapport à Tony contenait quelqu’un d’autre, mais je me concentrais sur le visage de mon père qui me souriait comme si j’étais stupide, j’ai ressenti beaucoup d’amour et de paix à ce moment là et je voulais aller avec lui. J’ai senti comme une sensation de mouvement vers l’avant. »
EMI provoquée par une hémorragie et une fausse couche.

389.  EMI de Fastan  21/03/04. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je me souviens de la sensation intense ressentie lorsque j’ai perdu connaissance (pression dans la poitrine et la tête). Puis tout est devenu noir ; je me suis ensuite vu perdu dans une sorte de grotte brun obscur ; j’étais vêtu d’une robe blanche à manches longues (très ancien temps). Il y avait environ 5 portes ou issues dans cette grotte : 3 devant moi et 2 derrière. Une voix masculine m’a dit de choisir une des trois portes devant moi, je ne devais absolument pas prendre une des deux autres. Après avoir suivi son conseil, j’ai commencé à reprendre conscience. »
EMI provoquée par une crise cardiaque.

388.  EMI de Marie J   3/21/04. Original in French - translated by Rene  From France  J'etais entrain de me baigner dans la mer quand tout a coup j'étais coincée dans le  rouleau d'une vague.L'année précedente j'avais faillit me noyer car j'avais paniquée.Donc cette fois ci je me suis dit pas aujourd'hui  donc je vais juste attendre et surtout ne pas paniquer.Je n'ai pas attendue longtemps avant d'etre transporter dans un autre univers.J'étais dabord dans un endroit ou il n'y avait rien que du noir.Puis j'ai resentie et vue défillée ma vie (je crois,cela a été si vite que je ne pourrais le confirmer mais j'ai la sentation que c'étais ma vie.Avenir ou futur je ne sait pas).

387.  EMI de Bouillot   3/21/04. Original in French - translated by Rene  From France   je suis tombé dans l'eau d'une riviere au pied d'un pont. C'était en été et j'avais des bottes. Je ne savais pas nager. Après une brève panique sous l'eau, je n'ai plus senti mon corps et commencé à ressentir un sentiment de bohneur.  En un moment qui m'a paru très court j'ai revu des évènements heureux de ma vie passé. Puis je baignais dans une lumière blanche. Ensuite j'ai eu la sensation qu'on me demandais très gentillement de faire un choix entre vivre ou ne pas vivre. Je ressentais cet état d'apensenteur comme très agréable. Puis je suis revenu à moi car quelqu'un aplongé dans l'eau et m'en a sorti. sur la berge j'avais très froid.

385.  EMI de Cinthia  26/02/04. Pays-Bas, original en Hollandais traduit par Bas de Kort en Anglais, traduit en Français par Jean Peter « C’est difficile à expliquer. J’ai éprouvé une sérénité profonde, exactement comme si j’étais ailleurs. C’était la terre, mais en même temps cela ne l’était pas. D’un certain côté cela m’a effectivement fait peur aussi, mais d’un autre côté non car je me sentais tout à fait bien. Je me souviens que j’ai tenu des conversations, mais je ne me rappelle pas avec qui. Je voulais rester là-bas parce que ma vie sur terre ne m’était plus aussi précieuse, là-bas j’avais trouvé la paix. Mais il fallait que je revienne pour achever des choses. On m’a promis que j’allais connaître des temps meilleurs, pourtant je ne voulais pas revenir et j’étais en colère contre « eux ». »

384.  EMI de Guittard  2/24/04. Original in French - translated by Johanne From France J'ai commencé à avoir peur moi aussi, elle était devenue incomntrôlable, et elle a fini par me monter sur la tête. Je me suis retrouvée sous l'eau, la première minute était atroce, je voulais vivre. Ensuite me vint une sorte d'abandon, je n'aurais pas supporté de laisser ma soeur mourir. J'avais le choix de nager jusqu'au bord de la piscine ou de continuer à la maintenir hors de l'eau, l'idée d'affronter mes parents me fit très peur et je restai là. Le manque d'air à commencé à se faire sentir, j'avais envie de respirer, mais je gardais la bouche fermée.
Two children drowning, with two very different experiences.

383.  EMI de Ron A  20/02/04. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Ils m’ont élevé jusqu’à l’intérieur d’un nuage brillant (si vous l’avez déjà fait, c’était exactement comme quand on plonge ou qu’on vole à travers un nuage), il n’y avait ni son ni vent. L’ensemble du voyage n’a semblé durer que dix secondes. Lorsque nous avons émergé du nuage, j’ai vu cinq personnes au loin. A mesure que nous approchions, j’ai pu mieux les identifier, il s’agissait de membres de ma famille qui vivaient au paradis, ils étaient tous très heureux de me revoir, il y avait aussi un homme que je ne connaissais pas. Je les ai salués de gauche à droite. C’était comme une réunion de famille à Noël, bien mieux cependant. »
EMI d’enfant par noyade, rencontre inhabituelle la même année avec un OVNI.

382.  EMI de Vadra P  20/02/04. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je n’ai traversé aucun tunnel, ni quoi que ce soit de ce genre, mais tout à coup je me suis retrouvée dans l’endroit le plus magnifique que j’aie jamais vu, j’ai la sensation d’y être vraiment allée. L’herbe était tellement verte, les arbres étaient bien plus beaux que tous ceux que j’avais vus auparavant. J’étais plus heureuse et plus libre que je ne l’ai jamais été (je n’ai jamais éprouvé cela depuis). C’était merveilleux et paisible. L’air avait une odeur fraîche que je ne saurais décrire. Je pouvais me déplacer d’un endroit à un autre en un clin d’œil, partout où je suis allée c’était différent mais tout aussi magnifique. Je pouvais vraiment voler, il suffisait d’une pensée et j’étais partie. J’ai eu l’impression de me trouver dans un endroit tout à fait familier, je n’avais peur de rien. »
EMI provoquée par une agression criminelle.

381.  EMI de Barbara H   20/02/04. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Il y avait de nombreux murmures. Au centre, l’être le plus grand penchait la tête vers une personne qui murmurait à son oreille droite. Je me suis dit : « Mince ! Ça y est ! ». J’ai alors commencé à me « souvenir » de toutes les choses supposées mauvaises que j’avais faites au cours de ma vie. A ce moment là, ils ont tous regardé simultanément dans ma direction, comme s’ils s’étaient rendu compte que j’avais décelé leur présence, que j’étais alors consciente. Tout à coup, j’ai ressenti une bouffée de chaleur et d’amour. Je suis incapable de décrire cela, on le ressent quand on tombe amoureux, à vrai dire, le sentiment d’amour dans le physique ne peut aucunement se comparer à ce que j’ai ressenti de leur part. En quelque sorte, j’étais en vénération. »
EMI provoquée par un accident de voiture, l’évènement le plus saillant étant le passage en revue de la vie.

380 EMI de John Ma   20/02/04. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Ensuite j’ai vécu une expérience quasi indescriptible. On me brancardait en direction d’une porte voutée à la manière des cathédrales médiévales. Autour de l’encadrement de la porte il y avait des fleurs violettes. Cela m’a fait penser à un jeu télévisé. D’une certaine manière, je savais avoir la main sur ce qui se passait. Un homme en queue-de-pie m’a parlé. Il m’a dit de ne pas m’inquiéter, « tout va bien se passer, Mark. » a-t-il dit, « Bientôt tes problèmes, tes craintes et tes soucis seront terminés. Il te suffit de te détendre. ». Le brancard progressait en direction de la porte (avant l’opération, mon moral était assez bas à cause de la dépression. J’avais prié en disant à Dieu que j’étais prêt pour qu’il m’emmène.). Tout s’est calmé jusqu’à ce que je commence à m’apercevoir que cet homme n’était pas un personnage amical, mais un dissimulateur qui essayait de m’arnaquer. Tout à coup j’ai réalisé, comme deux et deux font quatre, que cet homme représentait la mort. »
EMI provoquée par des complications chirurgicales. L’iconographie fait penser au rêve, ce qui pourrait signifier que sa pression artérielle n’était pas tout à fait assez basse pour qu’il « meure ». Il est revenu pour ses enfants.

379.  EMI de Marilyn Y   20/02/04. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Choc anaphylactique, j’ai perdu connaissance tandis que les auxiliaires me descendaient par les escaliers… Je ne peux pas l’expliquer parce qu’il s’agissait d’une lumière dorée tellement brillante, avec un groupe de personnes de toutes les tailles. Je ne pouvais ni me souvenir d’elles, ni voir les visages, mais je me suis sentie bien Accueillie. »
Stupéfiant !  Elle a vécu une EMI et l’a soumise rapidement à NDERF ! Elle n’a pas encore eu le temps de l’assimiler ni de l’intégrer, généralement il faut 7 ans.

376.  EMI de Aubaud V  2/7/04 & 7/10/05. Original in French - translated by Johanne From France Puis il y a eu une lumière dans mon oeil droit : un médecin m'auscultait. Il a dit  : « Elle a fait une rupture d'anévrisme et est dans le coma. » Trou noir. Un instant, j'ai eu conscience du bruit sur la place du marché. La mise en place des étals commence à 4 heures du matin. Puis après, trou noir. Puis deux infirmiers sont venus, m'ont soulevée, j'ai eu envie de vomir, mais sans succès, j'avais très froid, c'était pénible. J'avais mal à la tête, j'étais dans le cirage. Trou noir. J'étais dans l'ambulance, j'avais la nausée, le balancement du véhicule m'incommodait. J'ai parlé pour demander de ralentir le véhicule. Trou noir.
Aneurism NDE with a black hole.

375.  EMI de Phillip B. 03/02/04. Original en Anglais traduit par Jean Peter. J’ai vécu mon EMI étant enfant, peut-être à 8 ans. Je ne me souviens pas très bien, mon père m’apprenait à nager dans la mare de la ferme, quelque chose s’est passé et j’ai coulé, j’ai quitté mon corps, j’étais au dessus et un peu en arrière, je pouvais me voir, j’imagine que je me demandais pourquoi. Tout était vert, à part une grande lumière blanche au dessus de mon épaule droite, légèrement derrière moi. Quand j’étais hors de mon corps, j’éprouvais un sentiment de grande sérénité, ou un incroyable sentiment de paix au-delà de toute description. Puis, tout à coup j’ai eu l’impression d’être entraîné dans un tube, vers l’intérieur de mon corps et hors de l’eau. Mon père m’a dit que c’est seulement lorsque je suis remonté pour la troisième fois qu’il a eu une chance de m’attraper. Il était tout à fait bouleversé, c’est ce jour là qu’il a décidé de m’emmener prendre des leçons de natation. Je vais ajouter une note personnelle à votre intention. Je crois que cette expérience m’a aidé à supporter la guerre du Viet Nam, je n’avais en effet pas peur d’être tué, sauf en ce qui concerne ma famille. J’ai failli passer l’arme à gauche de nombreuse fois. Une nuit, j’ai perdu 13 copains à 30 mètres de moi. Pourtant la vie est vraiment superbe, je veux vivre plus de 100 ans juste pour voir grandir ma famille.
EMI d’enfant par noyade. Court récit, mais il s’agit vraiment d’une EMI avec toutes ses conséquences.

373.  EMI de Meg A   26/01/04. Original en Anglais traduit par Jean Peter. Cette EMI est l’une des plus imagées et effrayantes dont nous ayons eu connaissance. Elle est perturbante à plusieurs égards, c’est pourquoi, par esprit de service envers nos lecteurs, nous pensons que des commentaires complémentaires de notre part sont indiqués. La personne ayant soumis cette expérience en a autorisé la publication mais n’a pas fourni de coordonnées, nous sommes donc dans l’incapacité de partager avec elle nos commentaires sur son expérience avant de les publier. Si elle nous contacte pour quelque observation que ce soit au sujet de ce qui suit, nous les publierons assurément si elle en est d’accord.
Introduction aux EMI négatives fournie par le Dr. Jeff Long afin d’aider les lecteurs à placer cette EMI en perspective. 
Pour les lecteurs qui en seraient perturbés, en plus des observations du Dr. Jeff Long, je recommanderais de dialoguer avec le Révérend. John Price http://www.nderf.org/john_price_corner.htm  et de le contacter à johnwprice38@hotmail.com  sinon vous pouvez lire l’EMI de Cougar et contacter celui-ci à : cougar@webvizion.net

372 EMI de Dot   26/01/04. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « En 1987, au cours de l’accouchement de mon fils pratiqué par un interne…mes pulsations ont chuté à 46, j’ai alors pénétré dans un tunnel…semblable au cosmos…il y avait là des ombres obscures et une odeur de péché, de mal, c’était horrible. Il y avait une lumière au loin, je m’en suis rapprochée… Oh bien ! Bientôt j’allais être en sûreté hors de cette puanteur… Puis je me suis retrouvée devant une table, un être supérieur était face à moi. J’étais une entité lumineuse, il y en avait d’autres autour de moi, d’autres encore, obscures, je ne les appréciais pas. »
Très intéressant car relativement similaire à l’EMI de Meg A. (plus haut), sauf qu’elle n’est pas allée du côté sombre. Je parierais que l’odeur était semblable.

371 EMI de Brian N   24/01/04. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Ma vie a défilé devant mes yeux, uniquement les bonnes choses, pas les mauvaises. Je me souviens du moment où j’ai heurté le sol, une chaleur m’a ensuite recouvert. J’étais dans une lumière tellement brillante et chaude, j’étais enveloppé par une sensation de bien-être. Je ne possède pas le vocabulaire pour décrire le sentiment qui m’environnait. J’ai pénétré dans la lumière, mon grand-père m’a alors pris la main. Il est décédé quelques années avant l’expérience, je me suis alors retrouvé en train de lui tenir la main. »
EMI d’adolescent provoquée par un accident d’escalade.

370 EMI de Nellie L   24/01/04. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Peut-être le temps de compter jusqu’à trois et je suis arrivée à la lumière, j’ai été arrêtée par une barrière. J’ai regardé la lumière et j’ai ressenti un déluge de paix, de joie et d’amour inconditionnel. Je savais que Dieu était derrière cette lumière, là avec Lui, se trouvait tout ce que nous pourrions imaginer comme étant beau, bon, juste, miséricordieux et vertueux, dans une mesure bien plus grande toutefois que ce que l’esprit humain peut concevoir. Même après tant d’années, je ne trouve pas les mots adéquats pour le décrire. Je ne désirais rien d’autre que franchir cette barrière, traverser la lumière en direction de l’endroit où se trouvait Dieu. Je me suis exclamée : « Oh oui, s’il te plaît… ». Mais il ne devait pas en être ainsi. Une voix masculine venant de nulle-part a dit : « Repars. L’heure n’est pas venue. ». »
EMI provoquées par les complications d’un accouchement.

369 EMI de Lorraine I   24/01/04. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’ai ensuite pénétré dans une autre dimension, j’ai été Accueillie par des gens dont je pense qu’il s’agit de membres de ma famille, en tous cas ils débordaient de joie en me voyant, ils m’ont Accueillie avec un amour écrasant. Je me rappelle d’une fraction de seconde durant laquelle j’ai été environnée par une lumière tout à fait magnifique et vivante, elle respirait et m’enveloppait d’un amour inimaginable. On m’a dit que je devais repartir, cela m’a causé une souffrance émotionnelle terrible de devoir retourner à ma vie et à cette pièce. Afin de me redonner de la force, on m’a montré mon avenir, ma vie entière à partir du retour, elle a défilé dans le ciel et je la vivais, je faisais l’expérience de chaque moment, jusqu’à ma mort. »
EMI d’enfant provoquée par une agression criminelle.

368 EMI de Nancy H   18/01/04. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’ai commencé à remarquer des petits points de lumière qui défilaient près de moi (ou moi près d’eux). J’ignore de quoi il s’agissait, mais ils ressemblaient à des étoiles dans le ciel nocturne. J’avais l’impression de voyager à la vitesse de la lumière, même si je suis incapable de dire sur quoi je me base. Très abruptement, j’ai cessé de me déplacer. J’avais constamment regardé vers le bas, je ne peux donc dire si j’ai voyagé en direction d’une lumière ou non, mais lorsque j’ai levé le regard j’étais à la frange d’une LUMIERE DOREE extrêmement belle. Je sais que d’autres parlent d’une lumière blanche, mais celle dont j’ai fait l’expérience était vraiment dorée. Cette lumière comportait de petites étincelles, comme un scintillement, quand elle m’a traversée elle possédait intelligence et émotions. Elle m’a emplie d’un amour inconditionnel très, très pur et d’une sérénité intense. »
EMI provoquée par une surdose de protoxyde d’azote sur le fauteuil du dentiste.

367 EMI de Rhonda H   18/01/04. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Tout à coup, la lumière est devenue intensément brillante, j’ai ressenti une chaleur indescriptible, réconfortante. Lorsque nous avons atteint la lumière, nous nous trouvions sur une colline qui surplombait ce qui semblait être un champ de blé. Des gens montaient sur la colline dans notre direction. Ils portaient des robes de différentes couleurs. J’ai senti qu’ils étaient en paix, sans aucune expression, juste de la sérénité. J’ai eu le sentiment qu’il devait s’agir d’un contentement total. Jésus s’est assis sous un très grand arbre, tous se sont agenouillés devant Lui. »
EMI avec Jésus.

366 EMI de Vicki S  18/01/04. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je me souviens de la sensation de chute, de l’impact sur le sol. L’impression suivante a été de me voir comme un corps brisé gisant en dessous de moi. Une fraction de secondes plus tard, j’étais « de retour dans mon corps », mais consciente que ce corps subissait des genres de spasmes, depuis le cou en direction du bas du corps. Je n’avais aucune sensation dans le corps, je voyais pourtant mes membres s’agiter. Je pouvais bouger les yeux volontairement, mais rien d’autre. A ce moment là, j’avais conscience d’une disjonction entre mon corps et mon esprit/âme. C’était comme si l’état normal de synchronisation ininterrompu avait été brisé, exposant les deux constituants distincts de mon être. »
Début de la phase de sortie du corps d’une EMI

365 EMI de Hans V  18/01/04. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’ai alors eu la sensation d’être petit garçon sur un magnifique manège, avec une musique d’orgue merveilleuse, je portais de beaux vêtements blancs. J’étais heureux, souriant, je riais avec tous les autres gamins. Nous vivions une béatitude totale. Mes petits copains étaient aussi vêtus de blanc… ils tournaient et tournaient. Un homme s’est levé, il a traversé le manège en direction des manettes de la machinerie et il l’a stoppée. Il m’a appelé et m’a demandé de descendre du manège. J’étais tellement triste. J’ai pleuré mais je suis descendu. Il m’a dit qu’il était temps de partir. »
EMI provoquée par un accident de voiture, il était petit garçon sur un manège.

364 EMI de Juliet N  17/01/04. MultiMedia Presentation  Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Les couleurs étaient si belles, je regardais la Lumière tourbillonner autour de moi, dansant avec des pulsations… produisant des bruits de souffle… elle était tellement joueuse par moments… puis très sérieuse à d’autres. De nombreuses choses étaient lumineuses, avec un genre de couleur pêche. Tout était si vibrant, même lorsque j’ai vu l’espace profond ! J’étais constamment en pleine vénération… Il y avait toujours également des êtres magnifiques autour de moi, m’aidant… me guidant…me rassurant… et déversant aussi de l’amour en moi. Je n’étais jamais seule. »
Une autre EMI stupéfiante avec une description du cœur de l’expérience !

363 EMI Quasi de Stefan  14/01/04  Suède. Original traduit en Anglais par Lisa M, traduit en Français par Jean Peter. « Tout à coup j’ai entendu une voix derrière moi qui disait : « Stefan, ce n’est pas encore ton heure. ». Je n’ai pas vu d’être de lumière, ni rien de ce genre, j’ai simplement senti une présence. J’ai immédiatement accepté, j’ai ensuite demandé comment je pouvais retourner sur terre. La voix / l’être m’a montré la terre en disant que je devais plonger dans l’eau, j’allais ensuite ressortir de l’autre côté. J’ai vu la terre devant moi, j’ai commencé à plonger tête la première. Au cours du plongeon j’ai senti l’eau, j’ai remarqué que je remontais vers la surface. Je suis ressorti sur une plage, j’ai éprouvé un sentiment de renaissance, de bonheur, de béatitude, de rédemption. »
Cela a commencé comme un rêve, mais il s’est réveillé en manquant d’air. 

362.  EMI de Van L  11/01/04 Belgique. Original traduit en Anglais par Bas de Kort, traduit en Français par Jean Peter. « Un parc en parfaite harmonie avec un ciel bleu. Un printemps pareil à l’été. Un beau bâtiment, ressemblant à un monastère. Un magnifique hall avec d’immenses chandeliers. Au bout du hall, une lumière intense, douce cependant. En entrant dans le bâtiment, j’ai été arrêté par trois membres de ma famille proche, pourtant décédés. J’ai parlé aux trois. Le dernier m’a dit qu’il était trop tôt pour entrer. Je suis alors retourné au monde avec de magnifiques visions. »
EMI provoquée par un accident de voiture.

361.  EMI de Choi Byong Ho  11/01/04 Corée. Original traduit en Anglais par Gungil, traduit en Français par Jean Peter. « Un de mes camarades m’a fait un étranglement pendant un combat. Je ne voulais pas me rendre, j’ai donc résisté un moment, puis je me suis évanoui. Sur le moment, je me suis senti très bien. Pendant un certain temps je n’ai pas pu ouvrir les yeux parce que la lumière était trop intense. Cette luminosité me blessait même les yeux, j’avais l’impression que tout était blanc.  Après quelques instants, mes yeux se sont accommodés à la lumière et j’ai pu voir. Je me trouvais dans la cour à quelque distance du gymnase. Il n’y avait personne, aucun son. J’étais serein. »
EMI d’enfant

360 EMI de Sharlene B  11/01/04  Canada. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « La douleur était toujours atroce, mais soudain je n’avais plus peur. Mon environnement était rose et j’ai tout à coup entendu derrière moi la voix de ma mère (je ne l’ai pas vue, elle est décédée en mars 1992). Elle m’a dit que ce n’était pas encore mon heure, que je devais repartir pour mes fils. »
EMI provoquée par une crise cardiaque.

359 EMI de Kay M  11/01/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je me souviens ensuite de m’être retrouvée dans le vide. Puis, il y a eu des couleurs tout autour de moi, presque comme si je ne faisais qu’un avec elles. Elles étaient plus nombreuses que sur terre et j’éprouvais un sentiment de paix. J’ai eu l’impression d’être environnée d’amour, de réconfort et de sérénité. J’ai aussi entendu de la musique, mais différente d’ici, elle semblait ne faire qu’un avec les couleurs. J’ai eu le sentiment de comprendre tout cela, je voulais rester. J’ai ensuite ressenti un sentiment de tristesse, j’ai ouvert les yeux sur mes amies qui me fixaient avec une expression très inquiète. Elles m’ont dit qu’il avait fallu très longtemps pour que je me réveille. Cela ne m’avait paru durer que quelques minutes. »
EMI provoquée par une blague de gamines.

358 EMI de Nigel M  02/01/04 Nouvelle Zélande. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Dès que me venait une pensée égocentrique, ou toute pensée non axée sur l’aide envers autrui, j’étais immédiatement projeté vers l’extérieur de cette énorme masse en rotation, parmi des milliers d’êtres et à une vitesse qui donnait la nausée. A mesure que j’approchais du centre, le rythme ralentissait et l’énergie des êtres devenait bien plus légère, moins agitée. »
Expérience intéressante récente (survenue le 17/12/03). Le niveau de compassion a constitué le mètre étalon déterminant l’endroit auquel il avait accès dans l’au-delà.

357 EMI de Kelley W  02/01/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Pendant l’attaque, tout s’est déroulé au ralenti, je me suis « dédoublée », c'est-à-dire qu’une partie de moi était consciente, l’autre était comme un être spirituel distinct, mais je savais qu’il s’agissait de mon âme. Après avoir été libérée de la cage, j’ai perdu la capacité de voir qui que ce soit, si ce n’est des ombres grises dans une sorte de film devant moi. Les sentiments et les peurs des gens étaient palpables, menaçant de m’emporter comme un raz de marée si j’y cédais (il y avait peut-être 20 à 30 personnes). A la droite de cet écran se trouvaient le calme et la paix. A gauche, la panique et la peur de ceux qui m’entouraient. Un moitié de moi continuait à dire aux gens autour comment s’occuper de moi (je suis une ancienne urgentiste et j’ai reconnu ma propre voix), l’autre combattait le désir de se tourner vers la droite car je pensais que si je succombais, le ranch allait subir beaucoup de problèmes, peut-être même allait-il être vendu. »
4 EMI différentes, dont une provoquée par l’attaque d’une lionne ! Enseignements profonds sur « l’enfer », la compassion et le suicide.

356 EMI de Tom S  02/01/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « D’une certaine manière (cela paraît stupide) on m’a dit que ce n’était pas encore mon heure parce qu’il me reste encore beaucoup à faire. A l’époque, ma femme et moi avions un enfant, un garçon. Plus tard, quand j’ai obtenu une chambre semi-individuelle, ma femme m’a dit qu’elle attendait un autre enfant. La question n’est donc pas de pouvoir aller plus loin ou non, quelque chose me retenait, je devais décider de continuer ou d’arrêter là, mais pas de repartir. J’ai eu le sentiment que ce choix m’appartenait. Je crois que c’est l’amour que j’éprouve pour ma femme et mon fils qui m’a arrêté, je me suis en effet mis à penser à eux. »
Le passage en revue de la vie au cours de cette EMI a provoqué des changements majeurs dans sa vie.

355 EMI d'Anne L  02/01/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Chaque fois que je remontais pour respirer, j’étais entraînée vers le fond. Je luttais de toutes mes forces pour respirer puis, après avoir inspiré tellement d’eau, mon corps a tout simplement coulé et mon esprit s’en est échappé (j’ai distinctement senti un sursaut). Ensuite je suis partie en dérivant vers le haut à un angle de 45 degrés, j’ai senti que je portais une robe bleue pale, tellement longue qu’elle me couvrait les pieds. Immédiatement après, je me suis retrouvée sur le bord de la piscine, toussant, éructant, ma mère était terrorisée… »
EMI de noyade

Annuaire (Index)
Témoignages d'EMI
NDE French Archives 2008, 1er semestre
NDE French Archives 2007, 2nd semestre 2
NDE French Archives 2007, 2nd semestre 1
NDE French Archives 2007, 1er semestre
NDE French Archives 2006, 2nd semestre
NDE French Archives 2006, 1er semestre
NDE French Archives 2005, 2nd semestre
NDE French Archives 2005, 1er semestre
NDE French Archives 2004, 2nd semestre
NDE French Archives 2004, 1er semestre
NDE French Archives 2003
NDE French Archives 2002, 1er semestre
NDE French Archives 2002, 2nd semestre
NDE French Archives 1998 à 2001



   Near Death Experience Research Foundation   
Copyright © 1998-2016 Experience Research Foundation (NDERF) All rights reserved.