NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Araceli S

 

Description De L'Expérience:

Kamuning Road est une route à double sens qui est connectée à l'autoroute principale 54 - EDSA. Il s'agit d'une rue très fréquentée sur laquelle se côtoient en permanence voitures et camions, et j'habite le long de cette avenue. J'ai grandi dans ce quartier, donc je sais qu'il y a beaucoup de trafic et que les jeepneys empruntent sans cesse cette route. Ici, tout le monde sait qu'en cas d'accident de voiture impliquant des personnes, la personne responsable paiera moins de dédommagements si la victime meurt au cours de l'accident. Ceci explique donc le comportement du conducteur qui m'a renversé.

C'était un début d'après-midi de février 1986. Je suis sortie acheter un cadeau pour mon mari et ai pris un jeepney pour revenir. Sur le chemin du retour, j'ai décidé de m'arrêter à une épicerie située près de chez moi. Le jeepney est passé devant ma maison.  Une voiture était garée en face du magasin et nous empêchait de passer.  Le conducteur du jeepney a doublé et s'est arrêté juste devant la voiture. Je suis descendue.  À ma gauche se trouvait la voiture garée qui me protégeait des véhicules arrivant. J'ai regardé à droite puis à gauche avant de traverser, mais me suis arrêté au milieu de la chaussée, sur la ligne blanche, car une voiture arrivait à ma droite. J'ai regardé à gauche et ai vu un jeepney arriver de l'autoroute. D'après mes estimations, il était à une distance raisonnable.  Le jeepney à ma gauche n'était pas un problème, puisqu'il allait rester sur la file de gauche. J'étais sur la ligne centrale, j'ai donc attendu qu'il n'y ait plus de voitures sur la file de droite.  J'ai posé mon pied droit devant moi lorsqu’un courant d'air brutal souffla mes cheveux et me força à tourner la tête à gauche.  Sans que je puisse dire quoi que ce soit, la dernière chose que j'ai vue était le jeepney normalement à gauche qui occupait la voie de droite, et qui me percuta sur le flanc gauche.

Les témoins ont raconté m'avoir vu être projetée à plusieurs mètres, mais le conducteur ne s'est pas arrêté. Les passants horrifiés m'ont vu essayer de me relever lorsque le même véhicule m'a percuté une seconde fois, me projetant sur la voie de droite où je suis restée inanimée. Le conducteur ne s'est pas arrêté. À la place Il a essayé de m'écraser.

Malgré cet incident, quelque chose d'autre était en train de m'arriver.  Je me suis soudainement vue, gisant sur le sol, un fil d'argent reliait mon corps inanimé et moi-même, qui flottait ; je survolais l'intégralité de la scène. Tout d'un coup, j'ai entendu une voix qui m'a ordonné de déplacer mon corps par rapport à la tête qui était face contre terre, et ai redressé mes pieds. Les roues étant perpendiculaires à mon cadavre, j'ai regardé mon corps inanimé et ai commencé à répéter ce que la Voix m'ordonnait : bouge !!! J'ai vu mon corps se déplacer en un clignement d'œil et s'aligner avec les roues, le châssis me décapitant presque. J'ai vu le châssis percuter ma tête lorsque je l'ai tournée vers la droite. C'était comme si trois scènes se déroulaient en même temps.  Mon corps ensanglanté, sous le jeepney en mouvement, parfaitement aligné avec les quatre roues ; mon corps flottant, où les sons étaient étouffés à l'exception de cette Voix puissante qui me donnait des ordres. Un ami de la famille qui a assisté à l'accident criait « elle est morte ! », car il m'a vu me faire rouler dessus, mon corps à la perpendiculaire des roues avant le dernier impact. Ils n'ont pas su voir que mon corps était positionné en diagonale, et le conducteur du véhicule n'a donc pas réussi à m'achever.

Une passante bienveillante, une vieille femme, m'a prise dans ses bras et m'a gardé auprès d'elle alors que le conducteur m'emmenait à l'hôpital. Le premier établissement m'a refusé et le conducteur a emmené mon corps avec lui, mais la vieille dame a refusé de me laisser même quand celui-ci a essayé de se débarrasser de mon corps dans un terrain vague éloigné. Elle a supplié le conducteur de m'emmener à l'hôpital.  Il m'a emmené dans un hôpital public et y ai été reçu au service des urgences.

J'étais sur un brancard quand je suis revenue à moi, cherchant mon souffle. On m'a soigné immédiatement et fait passer un scanner complet pour déceler les fractures. Je ne sais pas comment, mais les docteurs pensent qu'il s'agit d'un miracle que, d'après les dires de la vieille dame, j'aie survécu à un tel accident sans lésions cérébrales et corporelles fatales.  Pour ce qui est du conducteur, il a menti sur son identité et m'a abandonné. La vieille dame qui m'accompagnait a raconté toute l'histoire au policier chargé de l'enquête.

Mon mari a été informé de l'accident et est venu à l'hôpital, mais le conducteur s'était déjà enfui avec le jeepney. J'étais au service de soins intensifs.  Elle s'en est allée seulement quand elle a vu mon mari. Je n'ai cependant jamais su l'identité de cette mystérieuse vieille dame qui est restée à mes côtés et m'a protégé des mauvaises intentions du conducteur pour se débarrasser de mon corps et échapper aux poursuites.

Je suis restée alitée pendant un mois et, pendant ces jours, quelque chose a commencé à changer en moi, émotionnellement et mentalement. Auparavant, j'avais peur de perdre un être cher comme mon mari, puis je suis devenue confiante. Alors que j'étais une femme très passive auparavant, j'ai commencé à me faire voir. Je ne dis pas que je vois l'avenir, mais j'ai réalisé que j'étais devenue un Ange du destin. La Mort s'était manifestée et je pouvais la sentir près de moi. Quand je ressens sa présence, je prie toujours Dieu pour qu'il protège ceux que j'aime. Des signes et des symboles de Mort apparaissent à mes yeux un jour ou deux avant qu'elle arrive, et j'ai la confirmation lorsqu'elle prend ses victimes. Après mon accident, mon mari a commencé à m'accuser à tort d'être une Sataniste. Le ciel m'en soit témoin, je vénère Dieu et crois en lui. Cependant, ma sœur a dit que ma langue était maudite et qu'elle pouvait jeter un sort à quelqu'un qui le méritait, mais qu'en contrepartie, je recevrai un peu de mon propre châtiment. Ma mère m'interdit de dire le mot à l'encontre de qui que ce soit après que se soient déroulés quelques incidents. Le bon côté des choses, c'est que quand on me demandait de prier pour que la personne ait un enfant, je priais Dieu pour que la femme ait un enfant. Le mauvais côté ? En tant que langue fourchue, il y a des conséquences et toujours un  dénouement final : La femme sera alitée, faible, lors de l'accouchement. Elle ne donnera vie que par césarienne et le nouveau-né sera toujours un garçon.

J'ai pris conscience de ce don seulement après qu'une femme travaillant dans une école ait demandé à ce qu'on l'aide à prier pour avoir un enfant, car elle s'était mariée sur le tard et voulait un enfant. Je lui ai dit il y a quelques mois qu'elle mettrait au monde des jumeaux. Elle a refusé et a dit qu'elle voulait seulement un enfant. Je lui ai dit qu'elle aurait des jumeaux mais comme elle ne voulait qu'un enfant, l'autre mourrait. Un an plus tard, nous nous sommes revues et m'a raconté ce qu'il s'était passé lors de son accouchement.

Une autre femme qui louait un espace de bureau auprès de ma mère m'a contacté car elle avait entendu parler de mon don et qu'elle voulait un petit garçon. Je l'ai regardée et lui ai dit que si je priais pour qu'elle tombe enceinte, elle serait alitée et que son entreprise en souffrirait. Elle m'a ri au nez et a dit que ça n'arriverait pas. J'ai tout de même prié pour elle et, après quelques mois, elle est tombée enceinte et, comme prédit, elle eut beaucoup de mal à accoucher. Elle a finalement dû fermer boutique car elle ne pouvait plus s'en occuper étant donné que son mari avait également un travail. Un an plus tard, j'ai appris qu'elle avait eu un garçon et qu'elle avait dû passer sur la table d'opération.

 

C'est alors qu'une autre femme de la même école m'a demandé de prier pour elle, ce que je fis quand un mois plus tard elle a retiré sa requête en disant qu'elle avait trouvé une nouvelle annonce pour du travail et que la venue d'un enfant pourrait interférer avec ses plans. Je n'ai rien ajouté à cela, mais j'appris qu'à peine deux mois plus tard, elle avait fait une fausse couche. Ses amis ont clamé qu'elle-même n'était pas au courant lorsque tout cela arriva. J'ai prononcé une dernière parole en sa faveur car elle fut celle qui a rejeté l'enfant et sans doute prendrait-elle tout son temps avant d'attendre de nouveau un enfant, bien avant qu'elle ne puisse se repentir de son déni de grossesse. Après l'incident, je me suis abstenu d'offrir des prières à des femmes.

Pendant ces années de prières pour mon prochain, je n’eus qu'un seul enfant, un petit garçon que je mis au monde par césarienne tandis que j'étais alitée. C'étaient mes conditions personnelles qui furent d'une façon ou d'une autre reflétées sur l'âme de chaque femme pour laquelle je priais. Ma voisine, Perla, une dentiste, priais pour avoir un bébé et elle m'en informa en plaisantant à demi de bien vouloir prier pour elle. Nous nous tenions en face de la clinique et je priais pour elle. Elle me confia que d'autres priaient aussi pour elle. Je lui dis que son enfant serait un garçon et qu'elle le mettrait au monde sur la table d'opération ! Des mois plus tard, elle eut en effet un petit garçon et cela passa effectivement par une opération. Quelques années plus tard, je lui demandais si elle voulait un autre enfant, elle me dit que non, pas dans l'immédiat. Le garçon a aujourd'hui atteint l'âge de sept ans et n'a pas encore de petit frère ou sœur.

Après elle j'acceptais encore quelques femmes, puis je fis le dos rond et n'acceptais plus de recevoir les requêtes de prière de femmes. En 2005, Marianne, parente d'un de mes étudiants est devenue mon amie. Elle me demandais toujours en me taquinant de prier pour qu'elle ait un petit garçon car elle était déjà la mère d'une petite fille de six ans. Ceci mis à part, sa sœur, Tessa me demanda également de prier pour elle. Voyant à quel point elles étaient sérieuses à ce propos je m’exécutais. Après quelques mois, elles me dirent de concert qu'elles étaient toutes les deux enceintes. Je venais rendre visite à Marianne et Tessa était aussi là lorsque nous avons parlé des êtres dans leur ventre. Je dis à Marianne que son enfant était un garçon et que Tessa attendait des jumeaux. Tessa eut une réaction puis affirma qu'elle ne voulait pas de jumeaux. Je lui dis que si elle refusait de les porter, ils mourraient en son sein. Elle fut outrée sans pour autant paraître me prendre au sérieux. Une semaine plus tard Marianne me dit que Tessa était en colère contre moi et désirait ne plus jamais me revoir. Je demandais : pourquoi ? Elle m'annonça la nouvelle. Tessa avait perdu l'enfant le jour suivant et dut être conduite de toute urgence à l'hôpital. Pour faire court? Marianne a accouché d'un petit garçon par césarienne. Elle n'était pas du tout à l'aise de devoir subir une opération. Après cette histoire avec Marianne et Tessa, je renonçai à toute idée de prier pour les femmes attendant un enfant.

Tel un Ange du destin, je le fis par deux fois puis renonçais définitivement à l'exercice de ce don. Ma sœur m'a offert un fourgon dans les années 1990, le dernier modèle de L-200. Il avait à peine un an quand l'amie de Pinky eut besoin d'un plus grand véhicule, alors elle emprunta le fourgon en guise de caution, son amie laissa sa propre voiture à Pinky. Malheureusement, le chauffeur que la femme avait embauché avait d'autres plans pour le fourgon. Il déroba le véhicule et disparut dans la nature. Pendant ce temps ma sœur n'avait pas été informée de la disparition du fourgon et rendit la voiture sans même demander de rendre le fourgon. Ainsi dès que la voiture fut rendue la femme disparut également sans laisser de trace. Ma sœur a signalé l'incident et la brigade anti-vol de voiture émit un bulletin d'alerte pour retrouver le fourgon disparu. Je l'ai appris très tard.  Lorsqu'elle était au désespoir, ce fut assez tôt, je lui demandais : "Que voudrais-tu qu'il arrive à ton fourgon ? Espères-tu la mort du conducteur ? Ou simplement que le fourgon ait un accident sans trop de blessures pour le conducteur?" Elle choisit la seconde proposition et après seulement deux semaines, un policier est venu jusqu'à chez elle pour l'informer que son fourgon avait été accidenté à Cebu, une ville des Visayas.  (Nous sommes sur Luzon, l'île principale, et Visaya est la deuxième île, la troisième est Mindanao.) Le fourgon était dans un état lamentable après que son chauffeur l'ait entraîné de plein fouet sur un mur en béton. Personne n'était en mesure d'expliquer pourquoi ni comment. Mais le conducteur était indemne et demandait des rétributions de la part de la compagnie d'assurances. Le bon côté de l'histoire ? Ma sœur continua de payer l'assurance de son fourgon malgré sa disparition pendant au moins trois mois. La compagnie d'assurances recherchait la personne qui détenait la police d'assurance et qui payait les mensualités. Voilà comment ils purent retracer le réel propriétaire du fourgon.

Mais surtout, je n'avais pas imaginé un instant que je me retrouverais à enseigner les mathématiques et les sciences car jamais je n'avais jamais songé à devenir professeur. Je suis titulaire d'un diplôme en génie chimique et j'ai travaillé dans le secteur en tant qu'ingénieur suppléant. Toutefois, après l'accident, je me pris d'une passion nouvelle pour les nombres et la Science. Je commençais à chercher le lien entre la Science et la Bible et découvrais des preuves irréfutables pour qui veut bien le voir et l'analyser, que la Science et la Bible s'influencent mutuellement.

Avant l'accident, je n'aurais jamais pu le concevoir.

J'ai perdu mon mari et pourtant je ne ressentis aucune peine.

Puis les gens commençaient à mourir un par un - chacun fut présage à mes yeux.

Mon cousin et son père moururent et puis deux de ses fils eux-aussi moururent.

Mon père décédait et je ne ressentis aucune souffrance, juste le vœu qu'il pût rester encore à mes côtés.

Puis le 23 décembre 2005, mon frère mourut. Sa mort fut un coup de tonnerre pour nous tous car nous étions, quoi, en juillet et il faisait la fête avec sa femme. Puis en octobre il se plaint d'une douleur à l'estomac et en novembre, il était très malade. Il regagna quelques forces début décembre puis il déclara : "mon père est venu me rendre visite l'autre jour et il veut m'emmener avec lui." Trois jours plus tard il fut terriblement malade. Les docteurs nous ont conseillé de laisser faire seulement notre mère refusait encore l'évidence et demandais des traitements ultimes, comme des transfusions sanguines, et plus. Les derniers mots de mon frère furent "Jésus s'il te plaît ne m'abandonne pas" puis il rendit son dernier souffle. Cette nuit je suis devenue très malade et je fus sur le point de mourir quand mon fils arriva juste à temps. J'étais seule à la maison, et je me déshydratais à force de vomir. Aujourd'hui je sors à peine de l'hôpital; Mes symptômes initiaux furent la mâchoire bloquée. J'effectuais des réparations sur les marches de mon escalier quand je marchais sur un clou rouillé enchâssé sur les lattes du parquet. Il pénétra très profondément et le sang se mit à couler à profusion. J'ai été soignée avec des antibiotiques pendant sept jours mais seulement tard cet après-midi je reçus des injections. Ma sœur me dit que j'étais assez chanceuse de reconnaître les signes qu'elle ignorait ; que je pouvais recevoir des signes et que mon père et mon oncle m'ont donné des frissons le jour de l'an passé.

Autre chose - je dors à peine. Contrairement à avant, mon mari disait que je m'endormais à peine ma tête avait-elle touché l'oreiller. Depuis l'accident je dors à peine - mais je ne ressens aucune fatigue ni étourdissement. Et mon ouïe est devenue tellement fine que je me découvrais la faculté d'entendre les gens chuchoter. Je pouvais entendre frapper à la porte tandis que je me trouvais au troisième étage. Même avant qu'une personne ne frappe, je peux déjà ressentir sa présence. Toutefois j'essaie de minimiser tout ça - je suis désormais très sensible au son. Dans le noir le plus complet, je pouvais ressentir que quelque chose se tenait devant mes yeux. Comme la fois où une branche faillit me percer les yeux une nuit très sombre, où lorsque ma sœur crût que j'allais m'écraser le visage sur un morceau de métal protubérant car j'étais éblouie par le rétroviseur du fourgon. En guise de point d'orgue, les gens autour de moi m'ayant observé de près ont fini par juger que "JE N’ÉTAIS PLUS EN MESURE D'AIMER QUICONQUE"

Renseignements généraux:

Renseignements généraux:

La date à laquelle l'EMI est survenue:     ’Feb, 1986'
Au moment de votre expérience, y avait-il un événement qui menaçait votre vie?
    Oui   Accident        Je me suis fait rouler dessus à plusieurs reprises par une Jeep.

Éléments de l'EMI:

Comment considérez-vous la teneur de votre expérience?     Mitigé 

 L'expérience incluait:    une expérience hors du corps

Vous êtes-vous senti séparé de votre corps?   Oui  

J'ai clairement quitté mon corps et j'existai en dehors

Quel était votre degré de conscience et de lucidité durant cette expérience comparativement à celui que vous avez au quotidien en temps normal?    Moins conscient(e) et lucide que d’habitude   je me suis vue étendue sur le sol, en lévitation, je pouvais seulement me voir de très loin et pendant tout ce temps j'entendais cette voix qui donnait des commandes lorsque j'essayais de répéter les mêmes mots à distance.

Durant votre expérience, à quel moment étiez-vous au maximum de votre conscience et lucidité?   Je n'étais pas consciente, je me suis vue étendue sur le sol en lévitation, je pouvais seulement me voir de très loin et pendant tout ce temps j'entendais cette voix qui donnait des commandes lorsque j'essayais de répéter les mêmes mots à distance. 

Est-ce que le temps vous a paru s'accélérer ou ralentir?     Tout semblait se passer à la fois; ou le temps s'arrêtait ou perdait toute signification     Je regarde dans un miroir et je vois une personne autre que moi me regarder. Une femme que j'ai vue dans le miroir une nuit était horrible, son visage était couvert de verrues.

Est-ce que vos sens étaient plus vifs que d'habitude?    Incroyablement plus vifs

Est-ce que votre vision était différente de ce qu’elle est en temps normal?     Oui   Comme je l'ai dit, quand j'étais dans le noir complet, je m'arrêtais soudainement quand mes yeux pouvaient percevoir quelque chose, et j'approchais doucement mon visage comme si quelque chose était bloquée puis je reconnaissais petit à petit ce qui était devant moi. Je ne porte plus de lunettes et ma correction est passée de +3,50 à +1,75. Je me souviens également des attaques du 11 septembre, quelques minutes avant l'effondrement de la tour, j'ai vu la première s'ébranler comme si elle était à côté de moi et ai commencé à crier qu'elle allait s'effondrer, ce qui a surpris mes nièces qui voyaient les tours en feu toujours debout. Elles m'ont regardée, puis quand elles ont tourné le regard vers la télé à nouveau, la tour commença à s'effondrer. Ma mère m'a regardée, horrifiée sans pouvoir dire quoi que ce soit. Si on regardait à nouveau les images, on ne verrait pas les minutes de tremblement avant la chute sur le film de CNN.  Pour ce qui est de la précision, je pouvais voir un objet minuscule comme si je regardais à la loupe lorsque je passais d'une hauteur des yeux à une autre. Mais à certains moments, mes yeux refusent de voir des objets quelle que soit la distance. Je peux cependant trouver des objets perdus lorsque je ne suis pas forcée de les chercher. L'endroit sortira de ma bouche inopinément. Lorsque j'écris des caractères extrêmement petits, qu'on ne pourrait normalement pas lire sans loupe, mes yeux me permettent de les voir, de les lire, si je colle la feuille à mes yeux ouverts puis que je l'en éloigne. Les lettres deviennent soudainement plus grosses et les tracés plus épais. Ma sœur m'a demandé comment je faisais. J'ai simplement rapproché la feuille de ses yeux pour voir si elle pouvait lire, mais non, ça reste inexplicable.

Est-ce que votre ouïe était différente de ce qu’elle est en temps normal ?  Oui Je pouvais entendre le moindre soupir, et ressentir l'arrivée de quelqu'un, même s'il essayait de marcher le plus discrètement possible. Je pouvais entendre quelqu'un frapper à la porte du rez-de-chaussée alors que j'étais au 3ème étage.

Avez-vous eu l'impression d'être conscient de choses se déroulant ailleurs?    Oui, et les faits ont été vérifiés    

Êtes-vous passé à travers un tunnel?   Non   Je survolais la scène en flottant et je regardais les évènements se dérouler sous mes yeux, un fil d'argent reliant le tronc de mon corps à la tête de ma dépouille physique, sans que je sache pourquoi.

Avez-vous rencontré ou été conscient de la présence d'êtres décédés ou encore vivants?   Indécis(e)   Je n'ai rien vu, mais j'ai entendu cette VOIX très forte qui me commandait, ordonnant aux autres êtres invisibles de bouger mon corps, et j'essayais également de dire la même chose au loin.

L'expérience incluait:   une lumière surnaturelle

Avez-vous vu ou vous êtes-vous senti entouré par une lumière brillante?     Non

Avez-vous vu une lumière qui ne vous semblait pas d'origine terrestre?     Oui  L'endroit où je flottais était un ciel dégagé baigné de lumière.

Avez-vous eu l'impression d'entrer dans un autre monde non terrestre?    Un endroit clairement mystique ou un domaine surnaturel

Quelles émotions avez-vous ressenties durant l'expérience?     En flottant dans les airs, je me suis sentie détachée de moi-même mais pourtant je ne voulais pas partir. Je me suis sentie très préoccupée par mon corps resté sur terre, mais pas menacée.

Avez-vous eu une sensation de paix ou de réconfort?      Soulagement ou calme

Avez-vous eu un sentiment de joie?     Du bonheur

Avez-vous eu l'impression d'être en harmonie ou d'être uni avec l'Univers?     Je me sentais uni(e) au monde ou ne faisait qu'un avec le monde

L'expérience incluait:    de la connaissance ou un but particuliers

Avez-vous eu l'impression de soudainement tout comprendre     Tout sur l'univers    

Est-ce que des scènes de votre passé vous sont revenues?     Mon passé est apparu en un clin d'œil,  hors de mon contrôle     Oui, j'ai appris qu'on ne devait pas craindre la mort et que l'unique raison pour laquelle une personne a peur de mourir, c'est qu'elle laissera des gens derrière. Leur incertitude concernant l'avenir de ceux qui nous sont chers. J'ai appris que la joie de vivre n'existe pas que grâce à une personne pour des raison personnelles, mais grâce à bien plus, et ce sans se poser de question, mais plutôt comment comprendre les gens, et le fait qu'ils ne sachent pas qu'il y a une vie après la mort. J'ai appris à vivre indépendamment de mon mari sans qu'il ne représente tout pour moi. Je vis la vie comme si c'était le plus beau cadeau que Dieu nous ait fait, et oui, la vie après la mort est plus importante, mais nous devons vivre nos vies ici tant que nous le pouvons, pour le bien de ceux qui nous entourent.

Est-ce que des scènes de votre avenir vous sont apparues?     Des scènes de l’avenir du monde   Il y a des choses dont je suis au courant de l'arrivée, mais j'essaie d'ignorer les avertissements et je finis toujours par m'en vouloir pour ne pas avoir attaché d'importance aux événements qui arrivent.

L'expérience incluait:   une limite ou point de non-retour

Avez-vous atteint une frontière ou une structure physique limite?     Oui     Quand je regarde dans un miroir, je peux voir qu'il existe une autre dimension, et quand je regarde je vois mon visage changer. Au début, c'était une version cadavérique de mon visage, des yeux vides et un faciès squelettique, et il y avait des visages d'homme, aussi bien hideux que beaux, et des femmes aussi, mais j'ai arrêté de regarder. C'est là que j'ai vu la vieille femme avec le visage couvert de verrues. Un mois plus tard, j'ai vu son visage dans une campagne pour venir en aide aux plus démunis. J'ai réalisé que je pouvais voir la dimension des plus démunis et qu'ils étaient tous en vie, mais je ne savais pas où

Êtes-vous arrivé à une frontière ou à un point de non-retour?   J'ai atteint une barrière que l'on ne me permettait pas de dépasser; ou j'étais renvoyé contre ma volonté  

Dieu, Spiritualité et Religion:

Quelle était votre religion avant cette expérience?     Indécis(e)   

Est-ce que vos pratiques religieuses ont changé depuis cette expérience?    Oui   Je crois désormais en l'existence d'une vie après la mort.  Je pense que l'homme de devrait pas créer d'artefacts et les considérer comme leur Dieu car il ne peut comprendre le simple fait que « l'homme ne peut créer quelque chose de ses mains et voir cet OBJET comme Dieu lorsque celui-ci les a créés ». Dieu créa l'homme, et non l'inverse. Demandez-vous, « AVEZ VOUS CRÉÉ VOTRE PROPRE DIEU ? » Vous devez être alors bien plus puissant que ces images gravées que vous les hommes avez sculpté et que vous appelez dieux.

Quelle est votre religion maintenant?   Chrétienne fondamentaliste/conservatrice régénérée

Est-ce que vos valeurs et croyances ont changé à la suite de cette expérience?     Oui Je crois désormais en l'existence d'une vie après la mort.  Je pense que l'homme de devrait pas créer d'artefacts et les considérer comme leur Dieu car il ne peut comprendre le simple fait que « l'homme ne peut créer quelque chose de ses mains et voir cet OBJET comme Dieu lorsque celui-ci les a créés ». Dieu créa l'homme, et non l'inverse. Demandez-vous, « AVEZ VOUS CRÉÉ VOTRE PROPRE DIEU ? » Vous devez être alors bien plus puissant que ces images gravées que vous les hommes avez sculpté et que vous appelez dieux.

L'expérience incluait:   la présence d’êtres surnaturels

Avez-vous eu l'impression de rencontrer un être mystique ou une présence, ou d'entendre une voix non identifiable?     J'ai rencontré un être précis, ou une voix, clairement mystique  ou d'origine non terrestre

Avez-vous rencontré des êtres durant votre expérience?   Je les ai vus vraiment

Concernant nos vies terrestres en dehors de la religion:

Durant votre expérience, avez-vous acquis une connaissance ou de l'information à propos de vos objectifs de vie?    Oui    J'ai lu la Bible et dans les passages, j'ai vu la Science flotter comme des ballons cachés. Quand je lis le passage à propos des visions des prophètes. Je me suis rendue compte que si l'on voulait l'exprimer par des dessins littéraux, on saurait que les choses que nous voyons étaient déjà là bien avant nous.

Exemple : La roue d'un avion.

Exemple : Il y a eu une vision où un avion est apparu et ses roues étaient décrites comme suit : une roue dans une roue perpendiculaire par rapport à l'autre. Ça ressemble à la roue d'une auto tamponneuse.

Exemple : La terre est ronde.

Exemple : Le cancer était déjà la bien avant qu'on découvre son existence.

Exemple : Les créations hybrides sont mauvaises.

Exemple : Le clonage est l'œuvre de Dieu mais il l'a fait pour la Création.

Exemple : Lorsque Jésus avança dans l'eau sans se noyer et que Saint-Pierre en fit de même, j'ai réalisé qu'il y avait une sorte d'énergie que nous sommes capables d'émettre seulement si on la maîtrise, qui nous permet de repousser tout fluide, où une sorte de toile d'énergie qui a empêché Jésus de couler. Saint-Pierre a réussi à générer cette énergie car il puise sa foi en Jésus. Étrangement, la force de cette énergie peut permettre à un être humain de réaliser des choses bien au-delà du pouvoir des hommes. Si nous pouvons flotter lorsque nous nageons, alors ce même principe de flottaison pourrait s'appliquer aussi. Cependant, pour trouver le point d’équilibre pour réussir, nous devrions peut être apprendre à dompter nos niveaux d'énergie, car nous autres humains sommes des « piles » ambulantes. Mon but est de toucher les plus démunis et de les éduquer, et apprendre aux autres et aux sceptiques aussi plusieurs choses.

Est-ce que vos relations ont changé précisément à cause de cette expérience?    Oui     Mon mariage est tombé à l'eau mais je n’en suis pas triste.

Après l'EMI: 

Est-ce que l'expérience a été difficile à décrire en mots?     Non    

À la suite de votre expérience, avez-vous acquis des habiletés médiumniques, hors de l'ordinaire ou d'autres dons spéciaux que vous n'aviez pas avant?    Oui   Le don de prier pour qu'une femme stérile tombe enceinte. Le pouvoir de regarder le visage de quelqu'un et d'annoncer quelque chose que je ne savais pas à son sujet et qui le ferait trembler, tel qu'un secret. Ça n'arrive qu'inopinément sans volonté de révéler quoi que ce soit.

Est-ce qu'il y a une ou plusieurs parties de l'expérience qui sont particulièrement significatives pour vous?      Oui ! Quand j'ai été sauvée par les ordres de la Voix forte.

Avez-vous déjà partagé cette expérience avec d'autres?     Oui     Trois mois plus tard. Ils ont été émerveillés et ont pensé que j'avais eu de la chance d'avoir survécu à l'accident. Ils ont été influencés de différentes manières car j'ai utilisé cette expérience pour aider les gens à voir la vérité sur la vie et la mort, et leur rapport à Dieu.

Aviez-vous quelque connaissance à propos des expériences de mort imminente (EMI) avant cette expérience?  Non 

Qu'avez-vous pensé du réalisme de l'expérience que vous avez-vécue peu de temps (jours ou semaines) après qu'elle soit survenue?     L'expérience était définitivement réelle

Que pensez-vous du degré de réalisme de l'expérience maintenant?     L'expérience était définitivement réelle

Est-ce qu'une partie de cette expérience a déjà été reproduite dans votre vie?     Non  

Y a-t-il quelque chose que vous aimeriez ajouter à propos de votre expérience?     Il m'arrive encore des expériences diverses et j'ai l'impression de me développer.

Y a-t-il d'autres questions que nous pourrions poser pour vous aider à communiquer votre expérience?     Toutes les personnes ayant vécu une EMI n'ont pas traversé un tunnel, peut-être pourriez-vous demander en quoi est-ce différent d'être touché par la lumière divine plutôt que traverser la lumière ?