EMI de Andrew C.

Page d’accueil – NDERF
Témoignages d’EMI (300+)
Partagez votre expérience de mort imminente (EMI)

TÉMOIGNAGE :

Nous étions plusieurs jeunes entre 10 et 15 ans à posséder une moto. J’avais un Kawasaki 90cc avec un réservoir à gaz vert. J’étais allé à une course locale de stock-cars avec la famille, des voisins et des amis. Au retour, ils m’avaient déposé chez moi et étaient rentrés chez eux. On était à la tombée du jour et je décidai de prendre ma moto pour faire une balade dans le parc en face de la maison. Les copains qui étaient aussi à la course firent de même. Eric, mon ami de la maison voisine, n’était pas à la course, mais il a sorti sa moto lui aussi.

Eric et moi roulions sur la même piste en vis-à-vis. Nous nous connaissions depuis l’âge de 4 ans. Quelques semaines avant l’accident, Eric avait commencé à me railler constamment, enfin c’était tout comme, car il disait à qui voulait l’entendre que j’avais peur des confrontations.

Ce soi-là, pour une raison quelconque, je décidai de rester en piste, de ne pas changer de direction. C’était un comportement inhabituel de ma part et Eric parut surpris. Je me souviens de la tête qu’il faisait lorsque nous avons commencé à nous tamponner à toute vitesse; nous reluquions tous les deux du côté gauche de nos motos. L’arrière de ma moto partit et j’ai revolé dans les airs comme dans un rodéo.

L’expérience spirituelle s’est produite au moment où j’étais dans les airs. Je me souviens avoir vu des séquences de ma vie jusqu’au moment où j’ai aperçu une lumière brillante dont j’ai suivi la trajectoire. On me demanda alors quel symbole religieux devait prendre la forme qui m’apparaîtrait. Parmi les options, c’est mon image de Jésus-Christ en robe bleue qui est apparue. J’avais l’impression d’être vraiment très petit. On me demanda comment je voulais résoudre ma situation. J’ai décidé de continuer ma vie. L’on se mit d’accord pour que je sois déposé sur un genre de matelas placé par terre devant moi. L’image de Jésus et la lumière très intense en arrière plan s’estompèrent graduellement. Ce faisant, je fus de nouveau en contact avec le monde physique.

J’ai brutalement atterri sur le dos, si fort, que j’ai aussitôt rebondi dans les airs pour finalement me retrouver face contre terre. C’est ainsi que se terminait ce que je considère comme une confrontation religieuse.

Après un bref repos par terre, j’ai vécu une sortie hors du corps; j’étais dans les airs, capable de bouger. Je me souviens avoir vu mon voisin dans le parc. Marcia était à près de 70 mètres du point de contact, mais étant donné l’expérience que je vivais, je pouvais savoir où elle se trouvait. Je me rapprochai à quelque 20 mètres d’elle. Elle ne semblait pas être consciente de ma présence et paraissait immobile. Les feuilles des arbres semblaient bouger lentement, tout comme la brise d’ailleurs.

Je revins à moi lorsque je vis un ami qui était présent à la course d’autos, penché au-dessus de moi avec son casque, en train de me secouer vigoureusement. Eric était assis à l’arrière de la moto d’un autre gars et il était presque rendu chez lui lorsque je me suis levé. Mes jambes étaient insensibles, mais je pouvais les faire bouger et marcher, par contre, je ne pouvais pas les pivoter.

Quelques jours plus tard, j’ai demandé à Marcia si elle était là et elle acquiesça. Mais elle était très surprise que je connaisse ses allées et venues et ne voulait pas en parler. C’était un lieu secret un peu en déclin dans le parc où nous allions fumer des cigarettes. Je ne me souviens pas de ce qu’elle y faisait, mais je me souviens que je la trouvais belle.

Après l’accident, je me suis ramassé avec une dent presque déracinée et une douleur au bas du dos qui a duré plusieurs jours. Mon père déclara que je n’avais pas besoin de voir un médecin puisque j’étais capable de marcher et de bouger. Il examina ma dent et conclut qu’elle avait simplement été cognée très dur. Mon père était dentiste. Dix-huit mois après, il découvrit au rayon-X que la racine de la dent était morte et fut étonné de voir à quel point la blessure était grave. Vingt-six ans plus tard, un chiropraticien faisait un rayon-X du bas de mon dos et constatait que la dernière vertèbre dépassait presque d’un quart de pouce sur un côté. C’est la raison pour laquelle j’ai parfois des spasmes musculaires au bas du dos; les muscles doivent travailler fort pour compenser au déplacement de poids occasionné par la courbure. 

Des médicaments ou des substances ont-ils pu affecter l’expérience? Non.

Ce type d’expérience était-il difficile à décrire avec des mots?
Non.

Au moment de l’expérience, y avait-il un événement menaçant votre vie? Oui.

             Décrivez : Un ami proche et moi sommes entrés en collision avec nos motos.

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience? Pendant le contact spirituel j’étais inconscient de ma présence physique puisque j’étais entièrement absorbé dans la contemplation d’une présence divine.

D’une manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve? Seulement dans le sens où le temps et l’espace semblaient avoir subi une distorsion.    

Avez-vous vécu une séparation entre votre conscience éveillée et votre corps physique? Oui.

           Décrivez votre apparence ou forme hors de votre corps : L’apparence était en tout point identique à mon corps mais quelque peu translucide.

Quelles émotions avez-vous ressenties durant l’expérience? Colère, sérieux, joie, amour, excitation et curiosité.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels? Oui.

            Décrivez : Pas de sons inhabituels, en fait, plutôt tranquille; les conversations se faisaient par télépathie sans bouger les lèvres.

Êtes-vous passé dans ou à travers un tunnel ou une enceinte?

Indécis.

            Décrivez : Il y eut un bref moment où j’ai été guidé vers une lumière, et j’ai suivi sa trajectoire.

Avez-vous vu une lumière? Oui.

            Décrivez : La lumière devint rapidement très brillante et elle était si immense que cela m’empêchait de percevoir le monde physique autour de moi.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres? Oui.

            Décrivez : Il y avait un questionnement à savoir quelle forme religieuse devait prendre le communicateur divin. Ma réponse fut Jésus-Christ et une partie de la lumière prit cette forme avec laquelle je me sentais à l’aise.

Avez-vous passé en revue les événements de votre vie? Indécis.

           Décrivez : J’ai appris que nous provenons tous de la même force de vie, que nous sommes tous très semblables et que si les gens arrivaient à reconnaître et à partager leurs similarités, la paix s’établirait.

Avez-vous observé ou entendu quoi que ce soit, concernant des gens ou des événements, qui ait pu être vérifié par la suite? Oui.

           Décrivez : J’ai vu ma voisine, Marcia, dans le parc. Du lieu de la collision il m’aurait été très difficile de la voir.

Avez-vous vu ou visité des dimensions, endroits ou plans de grande beauté ou particuliers? Indécis.

            Décrivez : C’était plutôt comme si l’endroit venait vers moi au lieu de m’y rendre.

Avez-vous vécu une altération du temps et de l’espace? Oui.

            Décrivez : Le temps paraissait très lent et semblait même s’être arrêté complètement lorsque la séquence religieuse s’est déroulée.

Avez-vous l’impression d’avoir eu accès à une connaissance particulière, reliée à un ordre ou à un but universel? Oui.

            Décrivez : J’ai appris que la haine, la colère et la déception sont insignifiantes. L’amour, la considération et la compassion envers nos semblables est tout ce qui compte.

Avez-vous atteint une sorte de frontière ou de limite matérielle? Non.

Avez-vous été conscient d’événements futurs? Oui.

            Décrivez : L’événement futur concernait la permission de vivre qu’on m’accordait.  

Étiez-vous impliqué ou conscient d’une décision concernant votre retour à votre corps? Oui.

            Décrivez : On considérait que j’étais encore trop jeune et que j’avais une vie longue et significative qui m’attendait. Les problèmes du moment, comme le fait de ne pas avoir de mère et d’avoir un père qui m’obligeait à devenir mature en bas âge, étaient en réalité moins traumatisants que la façon dont je me les représentais.

Avez-vous reçu des dons psychiques, paranormaux ou autres que vous n’aviez pas avant l’expérience? Indécis.

            Décrivez : Je me rends compte que parfois je communique avec les gens en finissant leurs phrases ou je résume leurs sentiments en quelques mots seulement. Je me sens aussi connecté à certains étrangers qui deviennent parfois des amis plus tard; quelques-uns d’entre eux sont capables de communiquer des idées subtiles à partir de très grandes distances même s’il n’y aucun contact physique ou verbal pendant de longues périodes. Je trouve aussi qu’avec certaines personnes je peux en quelque sorte créer des jeux de rôles avec leurs pensées et leurs sentiments et voir quelle conclusion ils pourront en tirer. Cela fait de moi une sorte « d’avocat du diable », comme on dit, car leur manque de rationalité est mis en évidence.

À la suite de l’expérience, votre attitude et vos croyances ont-elles changé? Oui.

            Décrivez : J’ai appris que quoi qu’il advienne la vie vaut la peine d’être vécue, que demain est un jour nouveau, et que nous sommes tous ici sur cette planète pour bien peu de temps.

Comment cette expérience a-t-elle affecté vos relations? Votre vie quotidienne? Votre pratique religieuse? Votre choix de carrière? Cela a affecté mon choix de carrière parce que je me sentais poussé à aider les gens que je rencontre. Concernant mes relations, j’ai réalisé que nous avions des similarités, que nous étions tous vraiment pareils. Concernant ma pratique religieuse, j’ai constaté que certaines personnes avaient besoin de rituels, mais qu’en ce qui me concerne, ceux-ci avaient perdu leur raison d’être. Concernant mes relations personnelles, j’ai appris à toujours être honnête et authentique; j’ai trouvé une compagne qui croit beaucoup en la paix pour l’humanité. 

Aviez-vous partagé cette expérience avec d’autres personnes? Oui.

            Décrivez : Durant mon enfance, certains de mes amis se sont moqués de moi et quelques-uns ont été émerveillés par ma capacité de décrire la situation de façon si détaillée et vivante.

Quelles émotions avez-vous ressenties à la suite de cette expérience? Amour et considération vis-à-vis de la fraternité humaine.

Aimeriez-vous ajouter un autre commentaire relativement à cette expérience? Maintenant, 26 ans plus tard, j’aimerais me remémorer et honorer cet événement à chaque année. 

Décrivez le meilleur et le pire aspect de cette expérience? Le meilleur c’était d’avoir eu la chance de rencontrer une présence divine. Le pire c’était de voir la souffrance de mon ami Eric. Il a eu un pied gravement endommagé par la collision et a dû subir plusieurs chirurgies.  

Votre vie a-t-elle changé conséquemment à cette expérience? Oui.

            Décrivez : J’ai décidé de choisir la musique plutôt que la violence et les comportements destructeurs de la vie de truand que plusieurs de mes amis du voisinage ont choisie.

Après cette expérience, y a-t-il eu d’autres événements, une médication ou des substances qui ont reproduit une partie de l’expérience? Oui.

            Précisez : J’ai fait plusieurs autres sorties hors du corps qui se produisent habituellement lorsque je suis dans un état de détente.

Les questions demandées et vos réponses permettent-elles de rendre compte de votre expérience avec exactitude, clarté et précision? Oui. 

            Précisez : Je crois que j’ai expliqué l’incident au meilleur de ma connaissance lors d’une session.

Avez-vous des suggestions pour nous aider à améliorer notre questionnaire www.nderf.org ? Ce témoignage fait suite à un compte-rendu de sortie hors du corps la nuit dernière.