NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Amy P

DESCRIPTION DE L'EXPERIENCE :

A 19 ans, j’ai attrapé une méningite foudroyante fatale à 95% des cas 15 heures après l’apparition des premiers symptômes. Après mon entrée à l’hôpital, on m’a mise dans un coma artificiel. Mes reins ne fonctionnaient plus, mes poumons et mes glandes hormonales étaient en hémorragies et j’avais besoin de transfusions sanguines constantes. On m’avait donné moins de 2% d’en réchapper.

Même si j’étais plongée dans le coma, j’étais absolument consciente d’être opérée. Je me voyais sur le lit, je voyais le docteur indien et une infirmière avec une coupe au carré et des cheveux noirs.  L’un et l’autre s’adressaient à moi en me disant que si je voulais vivre, il fallait que je me batte, le docteur me demandait si je croyais en Dieu et si oui, que je continue de penser à ce sujet. Mon cœur battait à 244 pulsations par minutes and je me rappelle la douleur que ça occasionnait. Le docteur pratiqua une incision de la moitié de mon thorax jusqu’au nombril, ça ne faisait pas mal. Je pensais que c’était une opération à cœur ouvert parce que mon cœur battait sporadiquement de manière très forte. J’étais au-dessus de l’action et je voyais tout ce qui se passait. Le docteur continuait de me parler même si je ne me souviens pas de l’avoir vu bouger ses lèvres.  Je pouvais entendre sa voix et ses mots.

A un moment donné, j’ai su que je mourais, mon cœur battait si fort et si vite and je continuais de penser, je sais que vous faites pour le mieux pour me réanimer mais dépêchez-vous parce qu’il reste peu de temps. Et bien vite, je sentis une dernière secousse dans mon cœur et venir mon dernier souffle. A ce moment-là, il a été constaté  que mon cerveau avait cessé de fonctionner. Je me rappelle m’être mise à flotter, je ne sentais plus mes jambes. Il faisait sombre mais une lumière verte luisait au lointain. Guère brillante, un vert agréable.

J’ai vu 3 silhouettes. Je n’ai pas reconnu qui ou ce qu’elles étaient mais elles se sont adressées à moi : « Tu peux venir avec nous ou tu peux rester ». Je me rappelle être devenue très en colère parce que j’étais très jeune et que je ne souhaitais pas me laisser mourir.

Je me rappelle m’être forcée à me souvenir des choses terrestres que je ne voulais pas abandonner : Les éclairs, les vagues de l’océan et même bizarrement boire l’eau au tuyau d’arrosage quand je n’étais qu’une enfant. J’ai pensé à ma famille, aux odeurs de feux de camp. Je n’étais pas prête à renoncer à tout ça. Je me rappelle avoir su que ma vie serait différente après cette expérience, que ma condition physique serait affectée mais j’ai pris la décision de revenir.  Je me rappelle que quelqu’un m’a dit à ce moment précis : « Peu importe ce qui t’arrive dans la vie, fais avec, esquive les épreuves, la vie n’est pas aussi sérieuse que ça, tout prendra son sens à la fin. ».

A ce moment précis, j’ai expérimenté la plus forte respiration d’air pur dont je puis me rappeler et mon corps éprouva la sensation de déborder d’énergie vitale, de vie pure.

Après cette opération, je suis restée dans un coma de 4 semaines et je me réveillée peu à peu. Je m’éveille actuellement en pensant à des choses positives et je suis mentalement très forte. Je sais que j’ai pris la décision de revenir et je l’assume complètement. 4 semaines plus tard, on m’a amputé des deux jambes et d’un rein mais je continue de penser que chaque chose qui m’arrive est une bénédiction. 

Ce type d’expérience est-il difficile à décrire en mots?       Non

Au moment de cette expérience, y avait-il une situation menaçant votre vie? Oui

A quel moment pendant l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ?  J’étais consciente à un niveau physique et je savais où étais mon corps dès le début puis je suis rentrée dans un espace où j’ai quitté mon corps et où j’ai rencontré les 3 esprits donc je suppose que j’étais consciente spirituellement.

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience et votre état de conscience et lucidité habituel de tous les jours? Plus de conscience et de lucidité que d’habitude.

Votre vue était-elle différente d’une manière quelconque de votre vue de tous les jours?  Incertitude

Votre audition différait-elle de manière quelconque de votre audition normale? Incertitude. Du fait de mon état comateux mais pendant mon EMI, je voyais et entendais très clairement.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps?     Oui.

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience?   Un mélange de colère parce que je ne voulais pas partir. De la passion et de l’enthousiasme à propos de la vie et de vivre et l’impression de ‘savoir’. J’ai ressenti beaucoup de compassion et de gratitude.

Etes-vous passé(e) dans ou à travers un tunnel ou un espace fermé? Oui. Je ne suis pas passé à travers un tunnel, je suis restée dedans. Je ne me tenais pas debout au sens où je ne sentais pas mes jambes.

Avez-vous vu une lumière?    Oui. Une douce lumière verte au bout du tunnel.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres? Oui. Je ne les connaissais pas mais 3 silhouettes asexuées. Ils m’ont demandé si je voulais rester avec eux ou retourner. Lorsque j’ai choisi de revenir l’un d’entre eux m’a dit de faire le dos rond dans la vie et d’éprouver de la compassion et que tout ceci prendrait son sens à la fin.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie? Non.

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quelque chose  concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ?  Oui. Je savais que j’étais la personne qui avait pris la décision de revenir et on m’a aussi dit de prendre les choses telles qu’elles sont, que même les mauvais passages avaient un sens et que tout serait très clair lorsque viendra l’heure de la fin.

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ?     Incertitude. J’étais ‘entre deux mondes’ , je ne suis pas allé plus loin que le tunnel.

Avez-vous eu le sentiment d’une modification de l’espace ou du temps? Non

Avez-vous eu conscience d’évènements à venir ? Oui, je savais que j’aurai de gros handicaps. On m’a coupé les deux jambes 4 semaines plus tard.

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ?   Non

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. Dès que je suis sortie du coma, je l’ai consigné sur papier car j’avais un tube dans la bouche pour respirer. J’ai tout écrit. Tout le monde m’a cru car c’était un véritable miracle que je survive. Même si je ne le raconte pas volontiers, c’est quelque chose de privé, mon jardin secret que je chéris au fond de moi.

Connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) avant votre expérience ? Incertitude. J’en avais entendu parler. Rien de plus.

Comment considériez-vous la réalité de votre expérience peu après qu’elle ait eu lieu   ? L’expérience était réelle. Les sensations que j’ai eu m’ont un peu ralenti parce que j’y pensais tous les jours les deux premières années puis j’ai recommencé à me construire. Je n’y pense plus que dans les moments difficiles.

Vos relations ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ?   Oui, j’aime plus la vie et les gens. J’ai plus de compassion. La vie est faite pour être vécue avec compassion et enthousiasme.

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ? Non

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ?    Oui

Merci de proposer toute suggestion permettant d’améliorer ce questionnaire. Y a-t-il d’autres questions que nous pourrions poser afin de vous aider à exprimer votre expérience ? Non