NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Ally D

Description de l’expérience:

Bon, cela va être difficile. Je n'ai jamais rien écrit à ce sujet, et je n’ai jamais été en mesure de l'expliquer pleinement à quelqu’un d’autre, même des associés de longue date. Alors voilà.

Le gars avec qui j’étais fiancée à l’âge de seize ans se livrait au sadomasochisme. Mes parents étaient le pire genre d'alcooliques et très, très violents, pour ne pas en dire plus. Ils pensaient que c'était cool ou une sorte de badge d'honneur pour moi d'être avec ce gars «fou». Ce mec m’avait même fait tirer sur lui à une occasion. Il me faisait des choses. Parfois, il se mettait en colère si je fumais ou me maquillais et cette nuit-là, je faisais la vaisselle pendant que mes parents étaient sortis, et j'ai demandé une cigarette. Il m'en a donné une, mais avec cette lueur dangereuse dans son œil que j’avais appris à connaître et qui ne présageait rien de bon. Je l'ai allumée et j’ai pris une bouffée quand il a pris le torchon de mes mains et a commencé à le claquer contre moi. Après m’avoir frappé plusieurs fois, il l’a enroulé autour de ma gorge deux fois et je pense qu’il avait ses mains derrière mon cou. Vous devriez savoir qu’à peine deux ans auparavant, j'avais cassé mon cou dans un accident de plongée sous-marine et avait dû porter un collier cervical pendant un an, ce qui fait que ce geste était très nocif. Je ne pouvais pas parler ou crier et j’ai lutté en vain. J’ai vu son visage s’estomper et le bruit devenir plus étouffé et puis j’ai eu le sentiment que je reculais. J'avais perdu conscience dans l'océan auparavant quand j’avais été prise dans des rouleaux, et je me souviens m’être dit que je m’évanouirais à nouveau avant de reprendre mes esprits. J'ai eu le sentiment qu’un certain temps s’écoulait. C’était une sorte de sensation vivifiante et cela m'a rendue alerte.

J’ai pris conscience que j'étais quelque part et au début, je me suis attendue à voir, à entendre, etc. pour revenir, mais rien de cela ne s’est passé. Je m’interrogeais sur ma condition physique; étais-je aveugle ou quoi? Je me suis souvenue que j’étais en train d’être étranglée, que j’essayais de respirer, que j’avais eu peur et tout est devenu noir et ... Alors je savais que j'étais ailleurs. C’était effrayant et je ne comprenais pas. J'étais dans un vide, sans la moindre sensation et même si j’avais peur, je me sentais en sécurité. Il n’y avait ni froid, ni chaleur, ni son, ni commencement ni fin. Je le savais. Pourtant, le fait de le savoir m’a fait encore plus peur. J’ai dû accepter le fait que j’étais sortie de mon corps mais que j'existais toujours.

Dans ma vie, j’avais d’abord cru en Dieu, avant d'être en colère contre lui, de le haïr, puis de puiser dans le satanisme et la sorcellerie, avant de sombrer dans l’indifférence, et enfin me tourner vers la science. J'étais une scientifique pure et ne croyais absolument pas à ce genre de chose! Le temps a passé d'une manière étrange et je sais maintenant qu’on m'a donné le temps nécessaire pour accepter la réalité et me calmer. Quand je me suis sentie calme et en paix, j’ai regardé autour de moi, ce qui est drôle à dire puisque je ne «recherchais» rien dans le sens traditionnel, mais je regardais et ne voyais rien. Je pense que je pensais que j’étais peut-être condamnée et que l'enfer était le fait d’être enfermée dans ce vide pour toute l'éternité. Quel que soit ce que j’essaie, rien ne changeait. Ensuite, je suis devenu anxieuse et peut-être un peu résignée, puis j’ai vu une petite lumière. Cela aurait pu être un trou d'épingle dans un tissu noir. C’était si petit. Comme c’était la seule chose à regarder, je l'ai regardée.

Eventuellement, j'ai osé me demander ce que c’était. Quand j’ai pensé que je voulais me rapprocher suffisamment pour voir de quoi il s’agissait, je m’y suis retrouvée! Cela m’a stupéfiée. J’ai regardé et j’ai vu un film, faute d'une meilleure description, se dérouler à travers le vide au-dessus, au-dessous, et derrière, venant de nulle part et disparaissant dans nulle part. Il montrait ma vie, sur cette terre, et je connaissais ces gens, et pourtant j’avais oublié qui ils étaient, ou j’avais ignoré leurs liens avec moi et ma vie. Je les «sentais», leur douleur et joie, leur amour et espoir, leur désespoir, etc. J'étais paralysée, submergée par un tsunami d'émotions, les pensées et les rêves, les leurs et les miens tels quels à l'époque. Je pense que ce film a commencé avant ma naissance jusqu'au moment de mon attaque et d'une manière étrange, continuant un peu après. Pendant qu’il m’emportait et m’absorbait, j’ai saisi de façon dévastatrice comment j’avais blessé les autres, sans le savoir, j’ai compris que des gens que j’avais cru bons étaient vraiment diaboliques, et de même, certains qui m’avaient paru être de mauvaises graines étaient bons. Je me suis vue comme je ne m'étais jamais vue auparavant, et j'avais honte, mais aussi je devais revivre tous ces abus horribles, y compris certains j'avais oublié, une fois de plus dans les moindres détails douloureux.

Je suis devenue consciente d'une présence avec moi. Cette présence était si vaste et inimaginable qu’au début, je n'étais pas sûre de ce que je ressentais, mais alors j’ai su que c’était Dieu. Il était partout et tout, le commencement et la fin, et il était l'Amour. J’ai appris que l'amour est un pouvoir capable de rivaliser avec tous les pouvoirs réels et perçus dans l'univers, quelque chose que je ne pourrais jamais avoir compris sans cette expérience. Au fur et à mesure que la revue de ma vie progressait – et à ce propos, je ne savais pas comment l'appeler jusqu'à un moment précis au cours de la dernière décennie – son rythme s’accélérait. C’était de mauvais augure, je me sentais malmenée par tout cela à la vitesse de la lumière, et je savais que si j’arrivais à la fin, je serais morte. J’ai pensé que peut-être cela signifiait une seconde mort parce que j’étais terrifiée et aux confins de mon cœur, je voulais arranger les choses. Je me souviens que je connaissais mon but, je connaissais toutes les réponses à mes questions, et je me souviens que je savais que je n'avais pas fait ce que je devais. Ce n’était pas entièrement ma faute, mais je ne voulais pas blâmer les autres, étant immergée comme je l'étais dans la vérité complète. Je l'ai souvent dit à d'autres gens, je préfère rester allongée nue devant le monde entier, que de repasser par ça. Impossible de prendre la fuite, nulle part où se cacher.

J’ai commencé à prier et à prier et c’était comme si mes «yeux» étaient fermés, mes «mains» serrées et j’étais «à genoux» suppliant Dieu de m’offrir une autre chance. Je lui ai dit que je revivrais tout cela encore une fois, dix fois, pour recevoir une nouvelle chance. Comprenez la gravité de cette déclaration. Ce n’est pas comme dire à quelqu'un de ci, de là, « Je le ferai à nouveau », c’est beaucoup plus profond avec un impact incontournable. Je jetai un coup d’œil au film de temps à autre, me disant que s’il ralentissait, cela signifierait que je retournerais de nouveau dans ma vie à ce moment et que ça n'avait pas d'importance si je revenais à l'âge de deux ans, à dix ans ou même, plus âgée que quand cet événement avait vu ma mort. Le film se déroulait plus vite que cela semblait possible et j’ai ressenti sa force. Soudain, je savais que j’avais atteint le bout, quand je me suis sentie plus vielle, beaucoup plus âgée, presque comme si j’étais allée plus loin que mes seize ans sur terre. J’ai eu le sentiment de tomber dans le vide et je me croyais perdue, pas pardonnée, condamnée. Pourtant, j’ai attendu, «retenant mon souffle» en quelque sorte, les yeux fermés, remplie de peur et de crainte et ne pouvant pas me résoudre à regarder ou écouter.

Un long moment a paru se passer, puis j'ai eu une légère sensation de mouvement et je me souviens avoir pensé que je me déplaçais très rapidement vers une destination, mais privée des références traditionnelles comme des objets ou la lumière ou sentir l'air passer. Je ne regardais toujours pas parce que j'avais trop peur de regarder, puis j'ai entendu quelque chose de très lointain, un très petit son. Il devenait de plus en plus fort et c’était assourdissant. Je peux seulement dire qu'il ressemblait à un milliard de cloches d'églises sonnant à la fois. C’était indescriptible et son volume a augmenté au-delà de tout ce que j’aurais cru possible, mais c’était étrange du fait que je ne pouvais pas le « sentir » comme je l’aurais senti dans mon corps en entendant un bruit aussi fracassant. Cela sonnait comme si je voyageais dans un tunnel, puis derrière ce bruit, il y avait un son différent. J'ai écouté et tendu l’oreille vers ce son. C’était un homme. Il disait quelque chose.

Il disait: «Tu fais semblant salope, tu fais semblant! Je l’ai entendu maintenant comme si s’il était juste en face de moi et j’ai regardé. Il me tenait debout. J’ai vu la serviette suspendue à sa main et on me secouait violemment en me giflant au visage, je pense. Il me soutenait comme je l'ai réalisé quand soudainement, je me suis dressée, mais j’ai découvert que je ne pouvais pas faire un pas en arrière parce que le comptoir était pressé contre mes fesses. Il avait l’air plus terrifié que je ne l’avais jamais vu et pendant un moment, nous nous sommes juste regardés dans les yeux, profondément, à la recherche de quelque chose, je pense, et il a fait un pas ou deux en arrière, dans un silence complet.

Je suis restée là en pensant que je devrais être furieuse ou appeler la police, mais je ne l’étais pas et je ne l'ai pas fait. Tout ce que j’ai pu dire était: «Donne-moi une cigarette. Ce à quoi il a répondu, après une courte hésitation : « T’en a déjà une ». J’ai regardé mes mains et j’étais troublée, et j’ai fait signe avec mes mains vides, en disant, comme je l'ai dit, je n'ai pas une cigarette. Il a pointé du doigt le sol. J’ai regardé, et j’ai vu qu’une cigarette entière avait brûlé sur le linoléum, en laissant une longue brûlure. Elle ne brûlait plus et j’ai pensé d’abord, pourquoi me dirait-il de ramasser le filtre, puisqu’il était évident qu’il n’y avait plus de tabac. Et puis, j’ai compris, c’était la cigarette que je fumais, celle que je venais d’allumer avant qu’il ne ...

Je ne sais pas combien de temps je suis restée à regarder ce mégot. Après un certain temps, j’ai levé les yeux et lui en ai demandé une autre. Il était toujours debout au même endroit et après avoir hésité, il m’en a donné une. Je pense que je suis restée là à fumer, le regardant, et lui me regardant, pendant un long moment, mais les événements des moments précédents ne semblaient plus importants. J’avais pris conscience et acquis des connaissances, et j’étais une personne différente.

Renseignements généraux:

Genre:     Femme

La date à laquelle l’EMI est survenue:     1976

Au moment de votre expérience, y avait-il un événement qui menaçait votre vie ?    Non   Combat. Agression        Mon copain m'a attaqué avec un torchon. Il l'a entourée autour de mon cou et a tiré si fort que je ne pouvais pas parler, crier, ou quoi que ce soit. Il a serré, serré, jusqu'à ce que ...

Éléments de l'EMI:

Comment considérez-vous la teneur de votre expérience?     Mitigée

Vous êtes vous senti séparé de votre corps?   Oui  

J'ai clairement quitté mon corps et j'existai en dehors

Quel était votre degré de conscience et de lucidité durant cette expérience comparativement à celui que vous avez au quotidien en temps normal?    Plus conscient(e) et lucide que d’habitude   Voir ci-dessus.

Durant votre expérience, à quel moment étiez-vous au maximum de votre conscience et lucidité?   Au cours de l'examen de la vie, j'étais le plus accableé et alerte, et profondément consciente de tout, mais juste avant quand j'«explorais» et que je m'interrogeais, j'étais tournée sur moi-même et très consciente, puis encore une fois je pense que les cloches étaient spectaculaires et pourraient avoir été le moment où j'ai été le plus alerte.

Est-ce que vos pensées allaient rapidement?     Incroyablement vite

Est-ce que le temps vous a paru s'accélérer ou ralentir?      Je savais que le temps là-bas n'etait pas comme le temps ici. Je pense que j'étais là-bas pendant ce qu'on pourrait appeler une longue durée et pourtant relativement peu de temps, peut-être dix minutes ont passé ici-bas, mais en même temps, j'ai eu le sentiment que la vie entière ici était juste un clin d'œil, comme ils disent, là-bas. Je compare cela à l'épisode de la série «Star Trek» avec Jean-Luc Picard quand un navire sans pilote étrange envoie un faisceau d'énergie sur le pont et le capitaine tombe dans une sorte de coma. Il vit une vie entière là-bas et au début, il lutte pour revenir, puis accepte l'autre réalité et forge des liens, etc., seulement pour découvrir à la fin que sa vie était ailleurs. C'est vraiment déroutant et difficile à expliquer. Pour la question suivante, le temps n'était pas constant là-bas. Au début, je pense qu'il était très lent, ensuite, il s’est accéléré et puis, le plus étonnant, je vais dire que tout est arrivé à la fois, en quelque sorte, et à un point spécial dans la revue.

Est-ce que vos sens étaient plus vifs que d'habitude?    Incroyablement plus vifs

Est-ce que votre vision était différente de ce qu’elle est en temps normal?     Oui Le champ de vision était bizarre car comment peut-on voir à l'infini et en même temps voir en 3-D et faire partie d'un film tout en le regardant? J'étais observatrice et participante, je voyais tout incroyablement clairement et je semble me souvenir de couleurs vives, mais maintenant c'est plus une impression plutôt qu'une mémoire claire. J'ai également eu l'impression d'une lumière brillante vive de teintes différentes comme une façade incurvée de lance se chevauchant en cercle, peut-être formant une sorte de tunnel lorsque je suis revenue et l'impression que celui-ci apparaissait en même temps que les cloches, mais j'avais trop peur de regarder et je savais aussi que je n'avais pas besoin de regarder.

Est-ce que votre ouïe était différente de ce qu’elle est en temps normal?  Je pense que oui, mais je ne peux pas l'expliquer autrement que c'était comme si on entendait tout à la fois et l'expérience dans le vide était stupéfiante du fait que l'absence totale de son ne peut pas être expliquée. Ce n'est pas seulement entendre mais sentir d'une manière tellement complète telle qu'il n'y a pas de mots pour le décrire.

Avez-vous eu l'impression d'être conscient de choses se déroulant ailleurs?    Oui, et les faits ont été vérifiés    

Êtes vous passé à travers un tunnel?   Indécis(e)  A des moments et en partie, cela semblait vrai, mais je n'ai pas "regardé" même si je ne pouvais pas m'empêcher d'entendre. Cela semblait hors de mon contrôle et je suppose que j'ai perçu un tunnel dans ce sens.

Avez-vous rencontré ou été conscient de la présence d'êtres décédés ou encore vivants?   Oui   Des personnes dans ma vie qui me connaissaient quand j'étais très jeune ont eu un effet sur moi ou ma vie sur eux, même si je l'ignorais, et Dieu était là ou plutôt j'étais en Dieu et un grain minuscule de sa conscience était avec moi. Je dois dire que je ne me souviens pas d'avoir rencontré Jésus et si c'était une chose qui m'a hanté jusqu'à plus récemment lorsque une autre expérience surnaturelle a clarifié un autre aspect de Dieu et de nos vies, pour moi.

L'expérience incluait:    un vide

L'expérience incluait:  de l’obscurité

Avez-vous vu ou vous êtes-vous senti entouré par une lumière brillante?     Non

Avez-vous vu une lumière qui ne vous semblait pas d'origine terrestre?     Oui  J'ai vu une lumière très loin après que j'eusse été dans le vide pendant un certain temps et quand j'ai vraiment voulu la voir de plus près, j'y étais! J'ai aussi perçu une sorte de tunnel fantastique hérissé de lumière quand j'ai entendu les cloches comme décrit ci-dessus.

Avez-vous eu l'impression d'entrer dans un autre monde non terrestre?    Un endroit clairement mystique ou un domaine surnaturel

L'expérience incluait:    une tonalité émotionnelle intense

Quelles émotions avez-vous ressenties durant l'expérience?     Tout et plus encore. Une profondeur de sentiment que je n'avais pas pensé possible et n'ai pas connu depuis, même si je suis une maman et une femme qui fonctionne aujourd'hui avec beaucoup d'amour, plus que la plupart, pour la planète et la vie. Pour répondre à la question suivante, est-ce que j'ai éprouvé une paix incroyable à certains moments et une peur extrême à d'autres moments - je ne peux pas dire que j'éprouvais juste de la paix, du soulagement, ou du calme, pourtant je les ressentais aussi. J'avais également une joie incroyable qui allait avec une parfaite compréhension de l'objectif, de Dieu, de l'univers et d'autres dimensions, et du flux de la vie, mais j'ai été surprise par la profondeur de la douleur, de la honte et de la tristesse à l'intérieur de moi et d'autres, de sorte que je ne vais pas répondre aux deux questions suivantes.

Avez-vous eu une sensation de paix ou de réconfort?      Paix ou bien-être incroyable

Avez-vous eu un sentiment de joie?     Une joie incroyable

Avez-vous eu l'impression d'être en harmonie ou d'être uni avec l'Univers?     Je me sentais uni(e) au monde ou ne faisait qu'un avec le monde

L'expérience incluait:    de la connaissance ou un but particuliers

Avez-vous eu l'impression de soudainement tout comprendre?     Tout sur l'univers    

L'expérience incluait:   la conscience d’évènement passés de votre vie

Est-ce que des scènes de votre passé vous sont revenues?      J'ai décrit en détail tout cela dans le récit principal. Oui, je savais énormément de choses après que j'ignorais auparavant, même si je ne l'ai pas réalisé tout de suite. Souvent, des inconnus s'ouvrent à moi complètement dans des lieux et aux moments les plus inattendus. Je semble juste savoir des choses et pour moi, cela semble être du bon sens, et pourtant, je sais que ce n'est pas le cas. J'ai eu des conseillers, les psychiatres se contentent de me regarder, et l'un d’eux a dit à plusieurs reprises : “Savez-vous à quel point ce que vous dites est profond? Savez-vous à quel point ce que vous dites est profond?”  Je le sais et l'ignore en même temps. Je pense que l'expérience a été à la fois une bénédiction et une malédiction du fait qu'elle m'a placée à l'écart, m’a distinguée des autres, m'a rendue très différente, et ce n'est pas toujours une bonne chose. Les gens craignent ce qu'ils ne comprennent pas et toute la vérité et rien que la vérité ne sont pas des choses que les autres souhaitent entendre, même s'ils prétendent autrement. Je ne peux pas mentir depuis cette expérience, c'est presque comme une servitude, et cela a été très difficile de m'adapter. Les gens veulent toujours des réponses, mais ils n'aiment pas les réponses qu'on leur donne, les bonnes réponses, et ils ne peuvent pas se convertir à cause d'elles, si cela a un sens.

L'expérience incluait:    une connaissance de l’avenir

Est-ce que des scènes de votre avenir vous sont apparues?     Il semble que je sois allée plus en avant dans ma vie que mon âge actuel de seize ans sur Terre, et je me souviens avoir été surprise d'être de retour dans le corps que j'avais quitté. Il en résulte que j'aurais vu l'avenir et j'ai le sentiment que c'est une hypothèse juste. Je croyais que ma vie allait être très difficile avec beaucoup de souffrances et elle a été incroyable. Des gens qui me connaissent me disent que certaines choses qui se passent dans ma vie sont des anomalies et que dans mon cas, le Karma ne fonctionne pas correctement. Je savais que ce serait ainsi, mais je continue d’interroger en espérant que cela ira mieux. Même avec les choses terribles qui se passent en ce moment, j'ai une paix intérieure mêlée de tristesse.

Avez-vous atteint une frontière ou une structure physique limite?     Oui. D'une certaine façon ... Je voulais revenir et faire ce que j'avais à faire. Ce n'était pas le moment pour moi de partir et je savais que si l'examen de ma vie prenait fin, je serais incapable de revenir.

Êtes-vous arrivé à une frontière ou à un point de non-retour?   J'ai atteint une barrière que l'on ne me permettait pas de dépasser; ou j'étais renvoyée contre ma volonté  

Dieu, Spiritualité et Religion:

Quelle était votre religion avant cette expérience?     Indécis(e)   

Est-ce que vos pratiques religieuses ont changé depuis cette expérience?    Oui  Je n'avais aucune croyance similaire auparavant. J'avais commencé une épopée de découverte qui devait durer toute ma vie, jusqu'à la religion, les questions spirituelles et autres. Je me considère comme dotée d'un sens évolué de Dieu et l'Univers.

Quelle est votre religion maintenant?   Aucune religion mais très spirituelle et je connais Dieu.

Est-ce que vos valeurs et croyances ont changé à la suite de cette expérience?     Oui    Je n'avais aucune croyance similaire auparavant. J'avais commencé une épopée de découverte qui devait durer toute ma vie, jusqu'à la religion, les questions spirituelles et autres. Je me considère comme dotée d'un sens évolué de Dieu et l'Univers.

Avez-vous eu l'impression de rencontrer un être mystique ou une présence, ou d'entendre une voix non identifiable?     J'ai rencontré un être précis, ou une voix, clairement mystique  ou d'origine non terrestre

Avez-vous rencontré des êtres durant votre expérience?   Je les ai vus vraiment

Est-ce que votre expérience a comporté la présence de figures spirituelles ou religieuses?    Des figures religieuses ou spirituelles

Concernant nos vies terrestres en dehors de la religion:

Durant votre expérience, avez-vous acquis une connaissance ou de l'information à propos de vos objectifs de vie?    Oui    On me m'a pas permis de me rappeler, mais je savais que je savais. D'autres personnes me disent que je pense très différemment et je découvre que je suis capable de connecter avec les personnes qui en ont vraiment besoin et semble leur dire ce qu'elles ont besoin d'entendre alors que la majorité des gens pensent que je suis bizarre ou pire.

Est-ce que vos relations ont changé précisément à cause de cette expérience?      Oui, avant j'étais réservée et une victime. J'attirais des gens mauvais et je ne le voyais pas. Il me semble encore attirer quelques mauvais sujets, mais je le vois. Je suis très indépendante, forte, concentrée, mais peut-être trop affectueuse et trop généreuse. J'ai de moins en moins de relations, et j'en ai de moins en moins besoin, mais celles que j'ai sont plus significatives. J'attire ceux qui ont besoin d'aide. Cela devient difficile.

Après l'EMI

Est-ce que l'expérience a été difficile à décrire en mots?      Oui Le paradoxe du temps, la pensée fait partie de l'action, branchée sur une prise de conscience universelle et non pas seulement savoir, mais ressentir ce que d'autres avaient éprouvé, qui avaient été impliqués dans ma vie en quelque sorte, la plupart du temps sans que je le sache, et les comprendre d'une façon qu'ils ignoraient.

À la suite de votre expérience, avez-vous acquis des habiletés médiumniques, hors de l'ordinaire ou d'autres dons spéciaux que vous n'aviez pas avant?    Oui Quand je rencontre des gens, je les connais d'une manière que je ne peux pas expliquer. Je les connais mieux qu'ils ne se connaissent eux-mêmes, mais souvent je ne peux pas différencier le potentiel du présent et dans le passé, je me suis appuyée sur ce que j'ai perçu comme présent quand c'était un potentiel non réalisé, pour le meilleur ou pour le pire. Je sais ce que les gens mijotent, ce qui me cause des problèmes de crédibilité et souvent personne n'écoute jusqu'à ce que le mal soit fait, ce qui me permet de dire: "Je vous l'avais dit", quand j'aurais préféré pouvoir empêcher ce qui s'est passé. Mes enfants ne peuvent pas me mentir, ce qui crée un problème maintenant avec le plus âgé, qui n'est pas sage et se cache de moi parce qu'il sait qu'il m'est transparent. Cependant, quand je me rapproche des autres, des relations amicales ou des connaissances, cela peut entraver mes perceptions. Je pense que c’est parce que je veux tellement voir et sentir des choses bien, mais le plus souvent telle n'est pas la réalité dans mon chemin.

Est-ce qu'il y a une ou plusieurs parties de l'expérience qui sont particulièrement significatives pour vous?      J'ai ressenti de la curiosité: Comment le temps est changeant; je me suis sentie humble: la présence de Dieu.

La parfaite compréhension qui a abouti à une paix parfaite.

Pour être utile et réaliser mon objectif, j'avais besoin d'empathie / connaissances développées au sein de la revue de la vie.

Avez-vous déjà partagé cette expérience avec d'autres?     Oui, je ne l'ai pas partagée pendant au moins dix ans et plus. Je redoutais d’avoir été condamnée et j'ai passé de nombreuses années à lire des livres, à enquêter sur les religions, et essentiellement être une machine d'apprentissage. Je le reste. J'ai un appétit insatiable pour apprendre tout et rien. Les premières réactions ont été l'étonnement et la foi et d'autres personnes ont souhaité en savoir plus et certaines sont revenues de nombreuses fois pour demander des conseils. Je ne pensais pas qu'elles étaient vraiment influencées par cela puisque je les voyais poursuivre leurs vies largement de la même façon et j'ai été déçue, mais elles disent que cela les a changé. Mon plus jeune fils est doté d'une sagesse rare et il dit que lui et son frère ont changé à cause de tout ce que je leur ai enseigné et il dit: Qui sait à quel point certains individus auraient été en difficulté si je n'avais pas été capable de les influencer?

Aviez-vous quelque connaissance à propos des expériences de mort imminente (EMI) avant cette expérience?  Non 

Qu'avez-vous pensé du réalisme de l'expérience que vous avez-vécue peu de temps (jours ou semaines) après qu'elle soit survenue?     L'expérience était définitivement réelle

Que pensez-vous du degré de réalisme de l'expérience maintenant?     L'expérience était définitivement réelle

Est-ce qu'une partie de cette expérience a déjà été reproduite dans votre vie?     Non  

Y a-t-il quelque chose que vous aimeriez ajouter à propos de votre expérience?     Lors d'un récent scanner, on a constaté que j'ai un nouveau petit hemangeoma ou méningiome (tumeur comme une masse de vaisseaux sanguins) dans le cerveau. On a également constaté que j'en ai deux autres très grandes, très anciennes, et calcifiées. Elles pourraient dater de mon étranglement.

Y a-t-il d'autres questions que nous pourrions poser pour vous aider à communiquer votre expérience?     Eh bien, vu l'heure tardive et ma fatigue, impossible de penser à quelque chose d'utile en ce moment. Je vous invite à me contacter si vous avez d’autres questions ou pour me demander des clarifications quand je ne serais pas aussi fatiguée. Je pourrais vouloir réviser les choses quand je serais plus reposée. Vous pourriez fournir un moyen de sauver ce texte pour qu'une personne puisse le laisser et ensuite y revenir, sans rien perdre.